Les plus vieilles traces de pas humains d'Amérique du Nord viennent d'être découvertes au Canada, et cela pourrait nous donner beaucoup d'informations sur la manière dont les hommes ont peuplé ce continent

Par
255
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Des chercheurs ont découvert des traces de pas humains vieux de 13 000 ans, en Colombie-Britannique, sur la côte ouest du Canada. Il s'agirait des plus anciennes traces de pas découvert sur l'ensemble du continent nord-américain à ce jour. Il y a quelques mois, dans la même zone, les restes d'un ancien village avaient été découverts au Canada, remettant en question tout ce que les chercheurs croyaient savoir jusqu'à présent sur l'origine des Amérindiens.

Photo : Joanne McSporran / PLOS ONE

On sait, au final, assez peu de chose sur la manière dont les premiers Hommes sont arrivés sur le continent Américain. Plus particulièrement, l'occupation humaine de la côte occidentale du Canada au cours de la dernière période glaciaire représente une source inépuisable d'interrogations et de mystères pour les archéologues et les paléoanthropologues.

Il y a pratiquement un an, un village vieux de plus de 14 000 ans avait été découvert sur l'île de Triquet, non loin de Vancouver, bouleversant un bon nombre de conceptions sur l'origine des premiers hommes ayant peuplé les amériques.

Dans une étude publiée ce mercredi dans la revue PLOS ONE, des chercheurs révèlent que des traces de pas humains ont été découvertes à seulement une dizaine de kilomètres de là, cette fois sur une plage de l’île Calvert. Il s'agirait des plus vieilles traces de pas humains jamais découvertes à ce jour sur le sol nord-américain.

Hakai Institute / Farid Rahemtulla / PLOS ONE
Les chercheurs ont en effet analysé l'ancienne zone sédimentaire de l'estran, c’est-à-dire la partie de terre recouverte a marée haute et découverte à marée basse, en se basant sur le fait que le niveau de l'eau qui, entre 14 000 et 11 000 ans avant aujourd'hui, était situé quelques mètres plus bas.

Les empreintes seraient celles de deux adultes et d'un enfant qui marchaient pieds nus sur ce qui était, autrefois, un sol argileux. Au total, ce sont 29 traces de pas qui ont été découvertes sur cette plage. Elles dateraient, selon les premières estimations, d'environ 13 000 ans, et seraient donc les plus anciennes jamais découvertes sur tout le continent nord-américain.

Photo : Duncan McLaren / PLOS ONE

Grâce à l'analyse des spécialistes, de nombreuses informations peuvent être récoltées sur la morphologie des individus en examinant la manière dont leurs pas se sont imprimés dans le sol, ce qui peut donner des indications sur leur poids, leur démarche, ou encore leur taille.

Un matériau précieux pour les chercheurs, qui essayent justement de mieux comprendre comment les premiers hommes sont arrivés, à la fin de l'ère glaciaire, à atteindre le continent américain et à s'y sédentariser. L'une des théories serait que des humains seraient venus d'Asie, et auraient profité d'un pont terrestre au niveau de ce qui est aujourd'hui le détroit de Béring, pour atteindre la Colombie-Britannique.

Certains chercheurs soutiennent une hypothèse selon laquelle tout n'aurait pas été couvert de glace : ces premiers hommes auraient pu profiter d'une bande terrestre le long de la côte, libre de glace, pour venir s'installer dans cette zone du Canada, qui aurait été également dégagée vers la fin de l'ère glaciaire.

Source : Plos One
Commentaires