Deux aigles de Bonelli, une espèce protégée en déclin, ont été tués en Occitanie

9 356partages

Un acte de braconnage aussi odieux qu’incompréhensible a été perpétré il y a peu dans le Sud-Ouest. Les victimes sont des rapaces en déclin.

Deux aigles de Bonelli, une espèce menacée d’extinction, ont été retrouvés morts criblés de plombs dans le Gers et dans les Landes, en pleine période de chasse.

Il s’agit sans aucun doute d’un acte de braconnage !

« Plusieurs plaintes vont être déposées pour destruction d’espèce protégée »

Les deux rapaces, nés au printemps 2019 dans le Gard et l’Hérault, ont en effet été abattus comme l’a révélé l’autopsie pratiquée sur leurs dépouilles.

Un acte malveillant d’autant plus incompréhensible qu’il existe un vaste programme de préservation de l’aigle de Bonelli dans la région. Une initiative soutenue par plusieurs partenaires publics, privés et associatifs, sous la houlette de l’État et du Conservatoire d’espaces naturels du Languedoc-Roussillon.

« Les partenaires du Plan national d’actions en faveur de l’Aigle de Bonelli condamnent fermement ces actes passibles de 2 ans d’emprisonnement et 150 000 euros d’amende. Plusieurs plaintes vont être déposées pour destruction d’espèce protégée », a déclaré la préfecture de la région Occitanie, en annonçant la triste nouvelle.

Pour rappel, en France, il n’existe que 38 couples d’aigles de Bonelli, dont l’espèce est en déclin depuis un demi-siècle.

Source : Midi Libre
Plus d'articles