Au Chili, des ingénieurs ont inventé un sac plastique qui se dissout dans l'eau en quelques minutes

Par
19 740
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Des ingénieurs chiliens ont présenté lors d'une conférence de presse un sac plastique qui se dissout dans l'eau en quelques minutes. Cette invention devrait endiguer la pollution des océans due aux sacs plastiques.

Crédits : AFP - CLAUDIO REYES

Cette invention pourrait sonner la fin de la pollution au sac plastique. En effet, ces ingénieurs chiliens ont peut-être créé le sac plastique du futur. Mardi 24 juillet, devant une flopée de journalistes venus assister à l'annonce, les ingénieurs ont dévoilé ce sac plastique diluable en quelques secondes et non-polluants.

Pour réaliser un tel exploit, les chercheurs ont simplement remplacé le pétrole par du calcaire dans la formule chimique. Le groupe d'ingénieurs aimerait commercialiser leur produit à partir d'octobre au Chili. Rappelons-le, le Chili est l'un des premiers pays d'Amérique latine à interdire l'utilisation des sacs en plastique « traditionnels ».

Un sac en toile réutilisable, qui se dissout lui aussi, a également été présenté.

Dans la vidéo de démonstration, on peut voir l'ingénieur plonger le sac dans l'eau et, en quelques coups de cuillères, le faire disparaître. L'eau gardant une teinte blanchâtre l'ingénieur explique qu'il « reste du carbone dans l'eau. Ce qui n'a aucun effet sur le corps humain » avant de se délecter de son verre d'eau.

Un fléau pour les océans

Il y a quelques semaines, l'Organisation des Nations Unies dévoilait un rapport qui affirmait qu' « environ 5 000 milliards de sacs en plastiques sont consommés chaque année dans le monde (soit presque 10 millions par minute) et, comme l'essentiel du plastique, une infime proportion est recyclée ».

Avec cette trop grande consommation de sacs plastique et la mauvaise gestion des déchets, l'ONU estime qu'à l'horizon 2 050 l'environnement sera noyé sous 12 milliards de tonnes de déchets plastiques : « Nos océans ont été utilisés comme une décharge, ce qui provoque l'étouffement de la vie marine et transforme certaines zones marines en soupe plastique » affirmait Erik Solheim, chef d'ONU Environnement.

Une révolution

Ce n'est pas la première fois que des sacs plastiques biodégradables sont présentés. Beaucoup peuvent se dissoudre plus rapidement dans l'eau grâce aux micro-organismes qui mangent les sacs. La différence entre ces sacs, c'est que certains mettent plus de temps à se biodégrader pour plusieurs raisons. « Techniquement, la biodégradation marine est plus difficile, avec des températures plus basses et moins de micro-organismes » explique Jean-Marc Nony responsable du développement durable chez Sphère à l'AFP.

Roberto Astete, directeur de l'entreprise SoluBag, indique : « Notre produit est un dérivé de roche calcaire qui n'a pas d'impact sur l'environnement. C'est comme faire du pain, il faut de la farine et d'autres ingénieurs. Notre farine, c'est l'alcool polyvinylique et d'autres ingrédients, approuvés par FDA (l'agence en charge de la sécurité alimentaire et médicaments aux États-Unis) qui nous ont permis de fabriquer différents produits ».

Vin Diesel et Michelle Rodriguez annoncent le début du tournage de « Fast and Furious 9 »
Source : AFP
Environnement Sac plastique Chili ONU
Commentaires