Ce singe joue à un jeu vidéo par la pensée grâce à la technologie Neuralink développée par Elon Musk

L’entrepreneur milliardaire Elon Musk est surtout connu pour Tesla et Space X, mais il possède également une entreprise nommée Neuralink dont l’objectif final est de permettre aux Hommes de contrôler un ordinateur par la pensée. Et les travaux de la société semblent bien avancer. En effet, une vidéo impressionnante publiée aujourd’hui sur la chaîne YouTube de Neuralink montre un singe en train de jouer au jeu Pong rien qu’avec son cerveau.

Dans la première partie de la vidéo ci-dessous, les ingénieurs de Neuralink montrent d’abord comment ils utilisent le matériel de détection et l’implant cérébral placé au préalable dans le crâne du singe (au niveau de la zone où il lui manque des cheveux car ces derniers n’ont pas encore repousser après l’opération, ndlr) pour enregistrer l'activité de base de ce macaque baptisé Pager.

Pour que les zones désirées sur cerveau soient actives, cette étape est réalisée pendant qu'il joue à un jeu où il doit déplacer un jeton sur différentes cases à l'aide d'un joystick sur un écran en face de lui.

À l'aide de ces données de base, Neuralink a pu utiliser l'apprentissage automatique pour anticiper l'endroit où Pager allait déplacer la manette physique, et a finalement pu le prédire avec précision avant que le mouvement ne soit effectué.

Ensuite, les chercheurs sont passés à l’étape suivante en retirant le joystick et ont laissé le macaque joué à Pong avec comme seul manette son cerveau. Et en regardant la vidéo jusqu’au bout, vous verrez que Pager est plutôt très bon et particulièrement réactif.

Cette scène incroyable est bien la preuve que la technologie mise en place par les scientifiques de l’entreprise d’Elon Musk fonctionne.

Il y a encore quelques années, peu de personnes auraient cru possible le fait de pouvoir contrôler l’action d’un jeu ou d’un ordinateur entièrement pour la pensée, et c’est pourtant ce qui est en train d’être développé.

En 2020, Elon Musk avait déjà fait une démonstration en direct pour montrer comment cette technologie était capable de lire les signaux du cerveau en fonction de différents stimuli. Cependant, c’est la première fois que son efficacité finale est prouvée en voyant un être vivant prendre le contrôle d’une machine par la pensée.

Les applications humaines de technologie Neuralink ont un potentiel énorme

Mais n’allez pas croire que Neuralink travaille d’arrache-pied sur le sujet seulement dans le but de jouer à Pong sans manette. En termes d’applications humaines, cette avancée considérable pourrait changer la vie de millions de personnes à travers le monde.

En effet, lorsqu’elle sera disponible à grande échelle, on peut facilement imaginer que des individus paralysés ou fortement handicapés puissent se servir d’un ordinateur comme tout un chacun et surfer sur Internet sans limite, sans avoir à bouger le bras et la main pour utiliser le trackpad ou la souris.

L’entreprise affirme que dans le futur, cette technologie pourra être adaptée au contrôle d’un smartphone ou à la saisie de texte sur un clavier virtuel.

Selon Elon Musk, les essais sur l'homme devraient commencer « si possible plus tard cette année ». C’est donc avec deux ans de retard par rapport à ce qui était initialement prévu par le programme de Neuralink, mais force est de constater que le progrès se met quand même en place de manière étonnante et qu’il avance à grand pas.

Source : Tech Crunch
Plus d'articles
À lire aussi