La Nouvelle-Zélande a passé le cap des 100 jours sans enregistrer de cas de coronavirus

22Kpartages

Depuis le début de la pandémie, la Nouvelle-Zélande n'a eu que très peu de cas de Covid-19 sur son territoire. Dimanche 9 août, cela faisait 100 jours qu'aucune personne n'avait été infectée.

La Nouvelle-Zélande a brillé par son exemplarité pour gérer la crise du Covid-19. Depuis l'apparition du virus en février dernier, le pays a enregistré 1 219 cas et 22 décès.

Aujourd'hui, l'épidémie semble avoir disparu du territoire puisque cela fait maintenant 101 jours qu'aucun cas n'a été détecté.

Une gestion « exemplaire » de la crise

Dès l'apparition du virus, la première-ministre Jacinda Ardern a pris des décisions radicales pour freiner sa propagation.

Dès le 19 mars, toutes les frontières du pays ont été fermées. Depuis, seuls les ressortissants néo-zélandais et leurs familles sont autorisés à rentrer, ainsi que certaines personnes devant se déplacer pour des raisons professionnelles ou humanitaires. De plus, chaque individu qui arrive sur le territoire est immédiatement placé en quarantaine pendant 14 jours, qu'il soit infecté par le virus ou non.

Jacinda Ardern, première-ministre de la Nouvelle-Zélande. Crédit photo : Hagen Hopkins / Getty Images

Ces décisions ont été saluées par l'Organisation Mondiale de la Santé, qui a affirmé que le pays était « exemplaire » dans sa gestion de la crise sanitaire. La popularité de Jacinda Ardern a également fortement augmenté.

La situation toujours en surveillance

Aujourd'hui, les Néo-Zélandais ont retrouvé un mode de vie normal. Il n'y a plus de distanciation sociale et les événements culturels et sportifs sont à nouveau célébrés. 

Cependant, les autorités et médecins appellent les habitants à rester sur leurs gardes pour ne pas voir réapparaître l'épidémie.

« Atteindre 100 jours sans transmission communautaire est une étape importante, cependant, comme nous le savons tous, nous ne pouvons pas nous permettre d'être complaisants. Nous avons vu à l'étranger à quelle vitesse le virus peut réapparaître et se propager dans des endroits où il était auparavant sous contrôle, et nous devons être prêts à éradiquer rapidement tout cas futur en Nouvelle-Zélande », a alerté Ashley Bloomfield, directeur général de la santé.

Dans le cas où une deuxième vague verrait le jour, tous les foyers disposent d'un kit d'approvisionnement d'urgence contenant des masques.

Aujourd'hui, cela fait 101 jours que le virus a disparu du territoire.

Source : Le Parisien
Plus d'articles
À lire aussi