Ces portraits de femmes coiffées de fleurs colorées sont tout simplement magnifiques

Des perles brillantes aux maquillages audacieux en passant par les bouquets colorés qui font office de couronnes, les photographies d'Ula Kóska sont uniques en leur genre. À travers des teintes vives, des textures largement visibles et des motifs originaux, elles montrent toute la beauté et la poésie qu’il est possible de faire ressortir d’un cliché.

Crédit : Ula Kóska / Beata Bojda

À voir aussi

Créées en collaboration avec la maquilleuse, styliste et costumière Beata Bojda, ces images font partie d'une série appelée « Etno », soit une abréviation qui se réfère au mot « ethnographie » (comprenez l’étude descriptive des groupes humains, de leurs caractères anthropologiques et sociaux). Kóska et Bojda ont rendu hommage à leurs racines polonaises communes en mettant en scène un artisanat qui surprendra probablement ceux qui ne sont pas familiers avec la culture du pays : bien qu'elles semblent remarquablement réalistes, les fleurs présentées sont entièrement fabriquées à la main en papier. Dans cette série de photos, le duo d’artistes a souhaité rendre hommage à ce savoir-faire.

Dans la tradition populaire polonaise, les couronnes de fleurs étaient portées lors de cérémonies tant religieuses que profanes, comme les célébrations de mariage et les fêtes de Pâques. Lorsque la fabrication de papier décoratif et de cigarettes s'est développée à la fin du XIXème et au début du XXème siècle, ce que l’on appelait alors de manière populaire le « papier artisanal » a décidé réinterprété ces anciennes coiffes avec des fleurs créées à la main. De nombreuses méthodes d'artisanat sont apparues et ont évolué au fil du temps, passant notamment de la coupe au roulage du matériau. Et le résultat grandiose permettait alors d’obtenir de délicats pétales et feuilles, presque indifférenciables à l’œil nu des végétaux véritables.

Les fleurs en papier, un savoir-faire artisanal originaire de Pologne

Ici, Bojda a utilisé une technique de torsion originaire d'Opoczno, une petite ville située dans le centre de la Pologne. Ensuite, elle a collé les fausses fleurs sur des formes en carton pour créer des coiffes originales au style élaboré et percutant. Enfin, elle a associé chaque pièce à des vêtements et des bijoux vintage, puis a terminé le look de chaque modèle avec un maquillage moderne, en ajoutant des morceaux de tissu et d'autres ornements afin d’y apporter du relief. Photographiés par Kóska, les portraits semblent à la fois d'un autre monde et d'archives, à la fois avant-gardistes et imprégnés d'une inspiration ancienne. Bref, le rendu final est juste somptueux !

Voici les plus beaux portraits de la série :

Crédit : Ula Kóska / Beata Bojda

Crédit : Ula Kóska / Beata Bojda

Crédit : Ula Kóska / Beata Bojda

Crédit : Ula Kóska / Beata Bojda

Crédit : Ula Kóska / Beata Bojda

Crédit : Ula Kóska / Beata Bojda

Crédit : Ula Kóska / Beata Bojda

Crédit : Ula Kóska / Beata Bojda

Crédit : Ula Kóska / Beata Bojda

Source : My Modern Met
Plus d'articles
À lire aussi