En 1963, voulant modifier sa maison, un Turc découvre une exceptionnelle cité souterraine qui laisse encore les historiens perplexes

Par
785
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

En 1963, un Turc a réalisé une importante découverte archéologique alors qu’il voulait juste modifier sa maison. Voici la ville de Derinkuyu qui fascine les historiens les plus chevronnés !


En turc, Derinkuyu signifie « puits profond » ! C’est le nom donné à cette merveilleuse cité souterraine qui était inconnue jusqu’en 1963. Voulant modifier sa maison, un homme turc fait tomber un des murs, le menant à cette incroyable découverte.

blog.vlukyanov.com


Ouverte au tourisme en 1965, cette cité renferme encore de nombreux mystères. Les archéologues et les historiens continuent de l’explorer et essayent de déterminer sa date de construction, ses origines et la raison de son existence.

liveinternet.ru/users/astrahanka


À ce jour, il y a 8 étages connus et qui ont été dégagés (et ouverts au public), entre 60 et 85 mètres de profondeur, mais les archéologues pensent qu’il y aurait une bonne douzaine de niveaux au total. Certains imaginent même qu’il en existe 20. Selon les plus récentes estimations du ministère de la culture turc, cette cité a pu être construite à partir du 8ème siècle avant Jésus-Christ.

exomapia.ru


La plupart des historiens avancent que cette cité fut construite par les Phrygiens, un peuple de l’âge de bronze. D’autres pensent que ce sont les Hittites, peuple de guerriers qui existait des siècles avant les Phrygiens, qui l’auraient construit, datant sa construction entre 1900 et 1200 avant Jésus-Christ.

chispa1707.livejournal.com


Ce qui a surtout frappé les spécialistes, c’est la capacité de cette cité qui pouvait accueillir un total de 50 000 individus. On y trouve des lieux de culte, des pièces de stockage, des étables ou des bergeries, des pressoirs à vin et à huile, des cuisines, des réfectoires, et une vaste pièce voûtée au second étage qui aurait pu servir d’école religieuse.

chispa1707.livejournal.com


La complexité de la structure a amené les ingénieurs et archéologues à comparer cette cité aux pyramides d’Égypte. Elle pouvait être fermée de l’intérieur grâce à de grandes meules circulaires, faisant office de portes, mesurant entre 1 mètre et 1 mètre 50 de diamètre, pour 30 à 50 cm d’épaisseur. Chaque étage pouvait être fermé séparément. Une rivière souterraine alimentait vraisemblablement la cité alors que 52 puits de ventilation étaient installés.

wikimedia


Une structure exceptionnelle qui laisse pantois encore aujourd’hui de nombreux ingénieurs et archéologues, subjugués que l’on puisse établir une telle cité sous la surface de la Terre.


Des historiens avancent également que les Chrétiens auraient occupé cette cité pour se protéger de la persécution de l’Empire Romain au IVème siècle, puis face à la montée en puissance des peuples islamiques (Omeyyades et Abbassides) entre le VIème et le VIIIème siècle. Par ailleurs, des peintures chrétiennes ont été retrouvées sur les murs des niveaux supérieurs.

blog.vlukyanov.com


Au total, on compterait plus de 200 cités souterraines en Cappadoce, situé dans la région de l’Anatolie en Turquie, protégé au registre du Patrimoine de l’Humanité par l’Unesco. Celle de Derinkuyu serait tout simplement la plus grande et comporterait un tunnel menant à la cité souterraine de Kaymakli, la seconde plus grande.

blog.vlukyanov.com


Une chose est sûre, en regardant ces images, sur l’échelle de l’histoire de l’humanité, on se sent encore plus insignifiant …

liveinternet.ru/users/astrahanka


Époustouflante cette cité souterraine, n’est-ce pas ?

 

Merci à C. Colin pour ses traductions russes.

 

Commentaires