Comment apprendre à parler l'anglais chez soi ?

En France, l’apprentissage d’une langue étrangère commence dès l’école primaire avec, en l’occurrence, l’anglais qui est la langue étrangère la plus étudiée dans le monde.

Cependant, lorsqu’on apprend une langue étrangère, il est toujours difficile de maintenir son niveau à l’extérieur des cours.

Pourtant, l’anglais s’avère aujourd’hui incontournable dans de nombreux secteurs d’activités professionnelles. Et lorsqu’arrive le moment de trouver un job, votre maîtrise, plus ou moins bonne, voir inexistante, de l’anglais, peut s’avérer être un atout ou un point faible à vite corriger.

Si vous n’avez jamais été un as de la langue de Shakespeare lorsque vous étiez à l’école, rien n’est toutefois perdu. C’est à vous de vous faire violence et de vous plonger dans un apprentissage plus approfondi, dans un cadre plus confortable, quitte à revoir quelques bases. Pour cela, il existe de nombreuses alternatives qui vous permettent de vous adonner à un cours d'anglais privé, en ligne ou en autodictate.

Un cadre confortable ? Chez soi, un thé, le bruit des gouttes de pluie après un repas pas très savoureux, Oasis en fond sonore… vous voilà dans une atmosphère digne de l’Angleterre, prêt à en découdre avec la langue de Shakespeare !

Mais, mis à part le décor et l’atmosphère, quels sont les outils concrets qui peuvent réellement vous permettre d’apprendre l’anglais chez soi ?

2021 oblige, il existe évidemment divers logiciels et de nombreuses applications numériques qui vous proposent un apprentissage express et facile des langues étrangères, et notamment l’anglais.

Pixabay

Entre Babbel, Busuu, Duolingo, Mosalingua, Lingvist ou encore Preply, vous avez l’embarras du choix pour rentrer de plein pied dans l’apprentissage accessible de l’anglais. Ce sera à vous de choisir l’application ou la plateforme qui correspondra le plus à vos besoins et à votre niveau.

Outre ces outils technologiques qui vous sont accessibles via votre smartphone ou votre ordinateur, il existe d’autres méthodes qui peuvent s’apparenter plus divertissante au premier abord.

On vous parlait d’Oasis ! Évidemment, la culture anglophone est probablement le premier vecteur de la langue anglaise à travers le monde, et surtout la musique. Combien de fois vous êtes-vous retrouvés à chanter des paroles en anglais, sans forcément en comprendre le sens ? Et bien, peut-être est-ce le moment d’écouter vos artistes anglophones préférés avec un but plus ludique, en lisant les paroles des chansons pour les comprendre.

Idem, avec le cinéma et les séries ! Depuis plusieurs années, les séries et les films sont accessibles dans leur langue originale, avec des sous-titres pour la traduction.

Ainsi, on ne peut que vous conseiller de binge-watcher votre feuilleton ou votre saga préféré en anglais, avec les sous-titres dans un premier temps, puis de basculer sur la version originale sans les sous-titres. Vous verrez que l’anglais pourrait rapidement devenir bien plus facile à maîtriser.

Enfin, pour une maîtrise encore meilleure, rien ne vaut une réelle immersion dans un environnement où l’on parle couramment et exclusivement anglais, pour les plus aventureux d’entre vous. Un séjour linguistique de quelques semaines ou mois, et pourquoi pas au sein d’une famille d’accueil, sera la méthode idéale, même si elle est plus coûteuse.