Depuis le mois de janvier, 85 femmes ont été tuées par leur mari ou compagnon

Par
7 121
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

En 2018, 121 femmes ont été tuées par leur conjoint. Depuis le début de cette année 2019, ce ne sont pas moins de 85 femmes qui ont été tuées par leur compagnon, une situation alarmante.

En effet, en 2018, 149 personnes sont décédées sous les coups de leur partenaire, et parmi ces victimes, on dénombre 121 femmes. Ainsi, une femme décédait sous les coups de son partenaire tous les trois jours. C’est un peu moins que les années précédentes. Le ministère de l’Intérieur avait relevé 151 décès en 2017 et 157 en 2016.

Face à ces chiffres, le Collectif des proches et familles de victimes de féminicides avait lancé un appel aux pouvoirs publics: « Nous demandons solennellement au président de la République d’être le premier homme politique français à mettre fin à ce massacre […] nombre d’entre elles ont porté plainte plusieurs fois sans jamais être entendues, certains de leurs enfants sont encore sous les griffes des ex-conjoints violents… »

Depuis le début de l'année, 85 femmes ont été tuées par leur compagnon. Crédit : shutterstock

Des paroles crues et un appel à se rassembler le 6 juillet place de la République à Paris.

Aujourd’hui, depuis janvier 2019, c’est une femme tous les deux jours qui est victime d’un féminicide. Pas moins de 85 femmes ont été tuées depuis ce début d’année. Le gouvernement a donc décidé d’organiser un débat sur les violences conjugales afin de trouver des solutions, dès septembre prochain.

« Les solutions existent pour éviter ces drames : prise et traitement systématique des plaintes, octroi de l’aide juridictionnelle dès la plainte, hébergement d’urgence, ordonnance de protection, bracelets électroniques etc… », avait ainsi proposé le Collectif des proches et familles de victimes.

Source : Le Parisien
Violences conjugales Femmes
Commentaires