Un artiste canadien attire l'attention sur les maladies mentales avec des illustrations angoissantes

1 200partages

Ces dessins semblent tout droit sortis de bandes dessinées d’épouvantes ou autres séries gothiques. Si vous les trouvez angoissantes, tristes ou qu’elles vous mettent mal à l’aise, il y a une raison à cela car ces images sont saisissantes.

Les maladies mentales et troubles psychologiques sont des sujets encore tabous dans notre société. Difficile encore de nos jours de parler ouvertement de ces maladies. Et encore plus difficile de faire comprendre aux personnes que ces troubles psychologiques sont des maladies mentales comme des douleurs au dos ou des maux corporels sont des maladies et douleurs physiques.

Alors que plusieurs artistes, comme Shawn Coss dont nous vous avons déjà parlé de ses œuvres plusieurs fois, décident souvent d’explorer ces thèmes, un autre artiste vient s’ajouter à la liste.

Sillvi est un artiste canadien d’origine coréenne qui n’a pas la prétention de révolutionner l’art de la représentation des maladies mentales, comme il l’explique à nos confrères de Bored Panda : « je ne veux pas revendiquer l’originalité de l’idée », confesse-t-il.

Si les œuvres de Shawn Coss sont pour le moins angoissantes au style épuré et sombre et aux lignes de crayon fines et légères, celles de Sillvi sont présentées sous un autre aspect. Ces dernières sont peut-être plus accessibles au grand public et ce malgré les thèmes évoqués.

« J’ai vu plusieurs artistes dépeindre les maladies mentales comme des monstres. Ce qui m’a motivé à faire ma propre version, c’est parce que ces représentations semblaient soit romancer, soit diaboliser les maladies, explique l’artiste qui a fait le choix de partir sur des représentations plus sobres en suivant sa perception. La majorité d’entre eux se sont concentrés sur la manifestation d’une sorte de monstre qui cause de la douleur à leurs victimes. Je ne voulais pas dessiner de monstres. Je voulais dessiner ce qu’ils ressentent, c’était ma principale motivation », conclut-il.

L’interprétation des troubles psychologiques en devient alors plus abordable et permet de mieux comprendre ces troubles trop peu exposés.

1- La Dépression

Crédit : sillvi illustrations

2- L'Anxiété

Crédit : sillvi illustrations

3- Syndrome post-traumatique

Crédit : sillvi illustrations

4- Troubles bipolaires

Crédit : sillvi illustrations

5- Trouble déficitaire de l'attention/ hyperactivité

Crédit : sillvi illustrations

6- Anorexie

Crédit : sillvi illustrations

7- Trouble obsessionnel compulsif (TOC)

Crédit : sillvi illustrations

8- Trouble de la personnalité antisociale

Crédit : sillvi illustrations

9- Alzheimer

Crédit : sillvi illustrations

Plus d'articles
Dernières news