Un député en fauteuil fait son entrée à l'Assemblée, une première sous la cinquième République

2 617partages
Bouton whatsapp

Pour la première fois dans l’histoire de la Ve République, un député en fauteuil entre à l’Assemblée nationale. Portrait.

Le second tour des élections législatives a livré son verdict le 19 juin et comme il fallait s’y attendre, celui-ci a pris la forme d’un terrible désaveu pour Emmanuel Macron et le gouvernement d’Élisabeth Borne.

Le scrutin a ainsi été marqué par un vote sanction contre la majorité présidentielle mais aussi et surtout par une percée historique du Rassemblement national qui a envoyé 89 députés au Palais Bourbon.

Un véritable séisme électoral qui a occulté un événement de taille : l’entrée dans l’hémicycle d’un député en fauteuil roulant, une première dans l’histoire de la cinquième République !

Sébastien Peytavie devient le premier député français en fauteuil roulant

Élu dans la quatrième circonscription de la Dordogne sous l'étiquette Nupes, Sébastien Peytavie, membre de Génération.s, est en effet le tout premier député qui se déplace en fauteuil et son arrivée à l'Assemblée nationale résonne comme un symbole d'inclusivité.

Toutefois, pas question pour lui de faire de son handicap un emblème de son mandat, bien au contraire. Âgé de 40 ans, l'élu, psychologue clinicien de profession, souhaite avant tout qu'on le juge sur ses actes politiques et c'est bien légitime. Comme l'expliquent nos confrères de France Bleu, il a d'ailleurs mené sa campagne électorale sur le terrain « comme n'importe quel candidat «ordinaire»», allant à la rencontre des Périgourdins. Sa victoire vient récompenser une volonté à toute épreuve.

Il faut dire que l'intéressé est un battant qui n'est pas du genre à se défiler et son histoire personnelle est là pour le montrer.

Ayant perdu l'usage de ses jambes à l'âge de 3 ans, suite à une complication liée à une opération du cœur, Sébastien a toujours fait preuve de courage et d'abnégation, refusant de voir son handicap comme une fatalité. Une détermination qui se traduit notamment par une énergie débordante et l'envie constante de se surpasser, comme en atteste son titre de champion de France de rugby fauteuil, un sport qu'il a pratiqué à haut niveau pendant plusieurs années.

Après avoir démarré en politique dès 2008 en tant que conseiller municipal à Borrèze, il a gravi les échelons un à un et le voilà désormais député avec l'envie de changer les choses, à commencer par... l'Assemblée qui va devoir améliorer ses accès pour les personnes à mobilité réduite afin de l'accueillir dignement.

Pour la petite histoire, il faut savoir que si Sébastien Peytavie est bel et bien le premier député en fauteuil roulant dans l'histoire de la cinquième République, il n'est toutefois pas le premier de l'histoire du pays. À la fin du XVIIIe siècle, un homme en fauteuil avait déjà été parlementaire. Il s'agit de Georges Couthon (1755-1794), qui fut député du Puy-de-Dôme de 1791 à 1794 puis membre du comité de salut public avant d'être guillotiné en 1794.

Bouton whatsapp