Quand le « donneur de leçon » se fait remonter les bretelles : Emmanuel Barbe, star d'un reportage M6 sur la sécurité routière, épinglé alors qu'il garait sa voiture sur une bande cyclable !

Par
2 001
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Personne n'est irréprochable. Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, l'a démontré, à son insu, lorsqu'il a été pris en flagrant délit… de stationnement sur une bande cyclable ! Fervent défenseur de la sécurité routière et star d'un sujet M6, il s'est depuis profusément excusé pour cette erreur.

Emmanuel Barbe a été pris à son propre jeu. Garée sur une piste cyclable lors d'un reportage M6, la voiture du délégué interministériel à la Sécurité Routière n'est pas passée inaperçue. En effet, les internautes n'ont pas manqué de se prêter au même exercice que celui pour lequel il s'est fait connaître : dénoncer un comportement routier à risque.

Le compte Twitter « @ParisenVoitures » n'a donc pas hésité à pointer du doigt le stationnement dangereux de la star du reportage « Arrêtés pour… bonne conduite ». L'infraction qu'il commet est passible de 135 euros d'amende et constitue un réel danger pour les cyclistes. Un comble, quand on sait qu’Emmanuel Barbe dénonce les comportements dangereux sur la route et est au cœur du projet d'abaissement de 80 km/h de la limitation de vitesse ! L'image a donc provoqué l'ire des internautes qui ne manquent pas de rappeler son geste : « Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière sait montrer le bon exemple en se garant sur une bande cyclable »

Les premiers concernés, les cyclistes, ont eux aussi donné leur avis quant à ce manquement grave en précisant par le biais du twitter « l’image montre que M. Barbe pense “automobile” et pas “vélo”. Ni lui ni son équipe ne s’aperçoivent de l’énormité qu’il commet sans sourciller. Des excuses, c’est bien. Dire 'on va changer cette mentalité par des mesures concrètes', ce serait bien, bien mieux. ».

Emmanuel Barbe, soucieux de respecter la sécurité routière, n'a pas attendu très longtemps avant de présenter ses excuses par le biais du compte twitter de la Sécurité Routière indiquant ainsi qu'il était « profondément désolé de [s'] être mal garé et adresse toutes [ses] excuses aux cyclistes. Avant d'ajouter, en guise de repentir : La sécurité routière, c’est être tous responsable, y compris moi ».

Ce à quoi @ParisenVoitures a répondu « Merci pour ce tweet. Pourriez-vous s'il vous plaît expliquer à vos followers pourquoi ce comportement (condamné à 135 € d'amende) constitue un vrai problème de sécurité pour les personnes qui se déplacent à vélo ? »

Dans le Puy-de-Dôme, un maire s'indigne des « néoruraux » de sa commune qui se plaignent des déjections d'abeilles
Source : Twitter
Sécurité routière
Commentaires