Namibie : un dénommé Adolf Hitler remporte des élections régionales

1 633partages

En Namibie un homme politique répondant au nom d’Adolf Hitler vient d’être élu. Oui, oui, vous avez bien lu. Pour accéder au poste d’administrateur de district, le politicien local peut même se targuer d’avoir remporté les élections régionales haut la main puisqu’il a récolté 85% des voix.

Crédit : SWAPO Party

À voir aussi

Mais n’allez pas croire pour autant que le peuple namibien a perdu la tête. En effet, si le nom du candidat est directement associé aux pires atrocités du 20ème siècle, son programme n’a absolument rien à voir avec la politique menée par l’ancien leader nazi du Troisième Reich. Bien au contraire.

Du haut de ses 54 ans, Adolf Hitler Uunona (son nom complet à l’état civil, ndlr) est connu dans ce pays du sud-ouest de l'Afrique pour son engagement et son militantisme contre l’apartheid. Il est désormais membre de L'Organisation du peuple du Sud-Ouest africain, le principal parti politique namibien depuis l'indépendance de 1990, connu sous l'acronyme anglais de SWAPO.

Comment expliquer un tel nom ?

Récemment, il a été interviewé par nos confrères de Bild, le plus grand quotidien allemand si l’on se réfère à son tirage. Lors de cet entretien, l’homme politique namibien a répondu sans détour aux questions des journalistes à propos de son nom. Il a ainsi confié que c’était son père qui avait décidé de le nommer d'après le dictateur nazi, « probablement sans comprendre ce qu'Adolf Hitler représentait ».

Pour rappel, la Namibie a été colonisée par l’Allemagne entre 1884 et 1915. Le prénom Adolf y était alors courant. À tel point qu’Adolf Hitler Uunona a même livré une anecdote que beaucoup auraient sans doute crue impossible : « c’était un nom tout à fait normal pour moi lorsque j'étais enfant. Ce n'est qu'en grandissant que j'ai réalisé que cet homme voulait assujettir le monde entier ».

Toujours dans les colonnes de Bild, le politicien fraîchement élu a tenu à affirmer à nouveau, presque gêné, qu’il n’avait aucune intention de « soumettre la région » ni de viser une quelconque « domination du monde. » C’est alors que vient une question : pourquoi ne pas avoir fait tout le nécessaire pour changer de nom.

Face à cette interrogation particulièrement légitime, Adolf Hitler Uunona répond simplement que « c’est dans tous les documents officiels, c'est trop tard pour ça ». Résultat, il continue à mener sa vie comme s’il portait un nom normal et fait en sorte de se détacher de cette polémique en agissant pour ses convictions sociales. Toutefois, publiquement, il se fait régulièrement appeler Adolf Uunona et non Adolf Hitler.

Une histoire complètement folle n’est-ce ?

Source : BBC