« 19 h c'est trop tôt » : Emmanuel Macron évoque la possibilité de repousser le début du couvre-feu

Au cours d’une visite dans une école de Seine-et-Marne ce lundi matin, Emmanuel Macron a évoqué la possibilité de décaler le couvre-feu.

Depuis le mois d’octobre, la population française vit au rythme du couvre-feu, qui, pour le moment, est fixé à 19 heures. Cette mesure visant à ralentir la propagation du Covid-19 serait-elle sur le point d’évoluer ?

C’est en tout cas ce qu’envisagerait le président de la République. Alors qu’il était en déplacement ce lundi matin dans une école à Melun (Seine-et-Marne), Emmanuel Macron a été interrogé par une fillette.

Crédit Photo : BFM

Emmanuel Macron : « 19 heures c’est trop tôt »

La petite fille lui a confié qu’elle trouvait le couvre-feu « un peu énervant ». De son côté, le chef de l’État lui a répondu que le gouvernement « allait essayer de le décaler un peu car 19 heures c’est très tôt ». Il est à noter que ces propos ont été recueillis par nos confrères de l’AFP.

Lors de sa dernière prise de parole jeudi dernier, Jean Castex avait indiqué que le couvre-feu national et son horaire étaient maintenus « jusqu’à nouvel ordre » :

« Je ne peux pas faire cette annonce, ce ne serait pas prudent (...) Nous verrons à la mi-mai où en sera la situation sanitaire, mais il n'y a pas d'automaticité de cette échéance », avait déclaré le Premier ministre.

Les commerces non essentiels pourraient rouvrir à la mi-mai

Pour le moment, le gouvernement prévoit à partir du 3 mai de lever les limitations des déplacements. D’après le calendrier de déconfinement, les terrasses, les commerces non essentiels et les lieux de culture devraient rouvrir à la mi-mai.

Crédit Photo : Wirestock Creators / Shutterstock

Lors de son déplacement, le chef de l'État a néanmoins dit « souhaiter que l'on puisse tenir au niveau national l'objectif de la mi-mai pour la réouverture des terrasses ».

Selon le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, le président devrait bientôt s’exprimer pour apporter des précisions sur les dates de réouverture et l’éventuel décalage du couvre-feu.

Source : BFM