Anne Hidalgo rejointe par Emmanuel Macron pour son plongeon dans la Seine le 23 juin prochain ?

Bouton whatsapp

La date est désormais connue : le 23 juin prochain, Anne Hidalgo plongera dans la Seine. Alors qu’Emmanuel Macron avait affirmé qu’il se baignerait lui-aussi, sera-t-il présent ce jour-là ?

À l’approche des JO de Paris 2024, Anne Hidalgo pourrait tenir sa promesse. Lors de ses vœux prononcés en janvier dernier, la maire de Paris a annoncé qu’elle se baignerait dans la Seine. La date approche puisque l’élue devrait faire trempette le 23 juin prochain, en compagnie de Laurent Nunez, préfet de police de Paris, et de Marc Guillaume, préfet de région.

L’objectif de cette baignade, en plus de se rafraîchir pendant l’été, est de prouver que l'eau de la Seine est de bonne qualité et que les athlètes pourront concourir dans le fleuve pendant les JO. Une information largement remise en cause ces derniers mois puisque le 8 avril dernier, l’ONG Surfrider Fondation a fait part de ses inquiétudes quant à la qualité des eaux de la Seine, qui représenteraient des risques sanitaires pour les athlètes. En effet, l’eau du fleuve serait contaminée par des bactéries et les seuils sanitaires seraient largement au-dessus des normes fixées par l’Union Européenne et la Fédération Internationale de Natation et de Triathlon.

Emmanuel Macron va-t-il se baigner ?

Pour le moment, on ne sait pas encore si Emmanuel Macron sera de la partie le 23 juin prochain. En effet, le président de la République a annoncé en février dernier, lors de l’inauguration du village olympique, qu’il se baignerait lui aussi dans la Seine cet été. Pour le moment, aucune date n’est prévue car selon l’entourage du chef de l’État, Emmanuel Macron a un programme chargé et il est difficile de fixer une date à l’avance. Cependant, les proches du président ont confirmé qu'il “se baignera bien dans la Seine à l’occasion des Jeux Olympiques”.

Crédit photo : iStock

En cas de mauvaises conditions météorologiques ou de pic de pollution de la Seine, cette baignade tant attendue pourrait être reportée d’une semaine. Anne Hidalgo devra également obtenir l’autorisation du préfet de région pour plonger car pour le moment, la baignade reste interdite dans la Seine.

Pour rappel, les épreuves de triathlon doivent débuter le 31 juillet prochain. Des prélèvements seront effectués régulièrement pendant la compétition afin de garantir la sécurité des athlètes. En cas de mauvais résultats, les épreuves pourraient être décalées de quelques jours.

Source : Le Parisien

Au sujet de l'auteur : Lisa Guinot

Arrivée tout droit de l’université, Lisa a fait ses premiers pas dans la rédaction web à Demotivateur. Armée de ses mots, elle aspire avant tout à partager des informations pour sensibiliser aux sujets qui lui tiennent à cœur, comme les enjeux environnementaux et la cause animale. En plus de son goût pour la musique, la gastronomie et le cinéma, Lisa a un petit plaisir caché pour l’astrologie.