Le Canada s'oppose aux forages pétroliers et gaziers en Alaska, dangereux pour les caribous et la faune locale

8 367partages

En août dernier, Donald Trump a autorisé les forages pétroliers et gaziers en Alaska, dans la plus grande réserve naturelle de l'Arctique. Face à cette décision, le Canada a exprimé son opposition.

Dès la fin de l'année, des forages pourraient commencer en Alaska, dans l'une des plus grandes zones naturelles protégées.

Crédit photo : FreezeFrames / Shutterstock

Étendues sur une surface de 70 000 km2, les exploitations pourraient nuire à la faune locale ainsi qu'à la population autochtone. Pour les protéger, le Canada a décidé d'agir en soutenant les défenseurs de l'environnement.

Protéger les caribous de la région

Cette réserve naturelle de l'Arctique est peuplée d'ours polaires, d'oiseaux migrateurs et de caribous, dont la harde de la Porcupine, l'un des derniers troupeaux de caribous encore en bonne santé.

Crédit photo : Martin Capek / Shutterstock

« Le troupeau de caribous de la Porcupine est inestimable pour la culture des autochtones et les aires de mise bas du caribou sont un lieu sacré. Nous nous opposons depuis longtemps au développement industriel dans cette région en raison de l'impact potentiel sur le troupeau de caribous et sur les peuples autochtones », a déclaré Jonathan Wilkinson, ministre canadien de l'environnement et du changement climatique.

Le Canada rejoint les associations de défense de l'environnement

Lorsque la décision des États-Unis a été rendue publique, des associations d'autochtones et de défenseurs de l'environnement se sont immédiatement opposées au projet.

Depuis plusieurs mois, elles ont déjà entamées deux actions en justice contre le pays. Elles ont récemment été soutenues par le Canada, qui leur apporte son soutien.

En attendant la décision de la justice, le pays a commencé à mettre en place des actions pour contrer la décision des États-Unis et protéger la faune locale. En effet, le Canada a déjà créé deux grands parcs nationaux supplémentaires, afin de protéger les caribous.

Source : Positivr
Plus d'articles