Depuis ce 1er juillet, les restaurateurs sont obligés de proposer un doggy bag s'il reste de la nourriture dans une assiette

3 122partages

Depuis ce 1er juillet 2021, tous les restaurateurs sont obligés de proposer un doggy bag à un client qui n’aurait pas fini son assiette. Cette mesure a été prise afin de lutter contre le gaspillage alimentaire.

Au restaurant, il arrive parfois qu’on n’ait plus assez faim pour finir sa pizza ou son dessert. Jusqu’à présent, l’assiette encore à moitié pleine était renvoyée en cuisine, et la nourriture directement jetée à la poubelle. 

Crédit photo : AFP

Dans un restaurant, le gaspillage alimentaire est cinq fois plus élevé qu’à la maison. Pour le limiter, une nouvelle mesure qui s’inscrit dans la loi Agriculture et alimentation a été mise en place ce jeudi 1er juillet.

Le doggy bag obligatoire dans les restaurants

Désormais, les restaurateurs seront obligés de proposer un doggy bag à un client qui n’aurait pas fini son assiette. Ainsi, ce dernier pourra repartir avec les restes de sa nourriture chez lui, en la transportant dans des contenants réutilisables ou recyclables. Cette initiative était déjà présente dans certains pays du monde, mais elle était très peu appliquée en France.

« Aux États-Unis, en Asie ou même au Moyen-Orient, les portions sont généreuses et les plats conviviaux, quand en France, les assiettes sont généralement moins fournies et travaillées de façon plus individuelle. De plus, dans de nombreuses familles, on apprend très tôt aux enfants à finir leurs assiettes », a expliqué Denis Courtiade, directeur du restaurant Alain Ducasse au Plaza Athénée, à Paris.

Crédit photo : Sara Guyre / Shutterstock

Selon un sondage réalisé par YouGov en 2014, demander un doggy bag en France était vu comme quelque chose de « radin » pour 15% des sondés, « impoli » pour 11%, ou encore « inutile » pour 33%. Cette nouvelle mesure pourrait donc faire évoluer les mentalités, et contribuer à réduire le gaspillage alimentaire.

Source : Sud Ouest