Ce graphiste tunisien « couvre de coups » ces portraits célèbres de femmes pour dénoncer les violences sexistes

Par
713
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Mohamed Oussama Houji ne vous est plus inconnu. La semaine dernière, nous vous parlions de ce Tunisien et de sa lutte contre les déchets sur les plages tunisiennes. Aujourd’hui, il détourne des tableaux de grands maîtres pour dénoncer les violences faites aux femmes.

« Les ordures peuvent être physiques, mais aussi morales » affirme au HuffPost Maghreb, Mohamed. La lutte contre les ordures, quelles qu’elles soient est devenue son combat, sa raison de vivre.

Avec cette série de détournements de tableaux, Mohamed Oussama Houji a fait appel à ses talents de graphistes pour dénoncer les violences sur les femmes.

« J’ai choisi de donner à ce projet une dimension internationale, parce que je vois que chaque pays fait face à une version du même problème. C’est pour cela que j’ai aussi choisi de travailler sur un support qui dépasse l’ethnie, le pays et les croyances de chacun, afin de traiter le problème en tant qu'humanitaire, rien d’autre » explique-t-il au média.

Diffusée il y a neuf mois, cette série intitulée "It only happens to others" (« ça n’arrive qu’aux autres », ndlr), met en lumière ce fléau mondial.

Voici une selection de ces « contrefaçons » :

1.

2.

3.

4.

5.

6.

7.

8.

9.

10.

11.

12.

13.

14.

15.

L’intégralité de ce projet est sur sa page Facebook : Zabaltuna

VIDEO : Un père a fabriqué un cartable en plastique à son fils pour qu'il puisse aller à l'école
Illustrations Tableaux Ordures
Commentaires