Atteinte d'Alzheimer, son fils l'emmène en voyage à travers le monde pour qu'elle passe ses derniers instants avec lui

4 962partages

En Irlande, un homme a décidé d’offrir à sa mère atteinte d’Alzheimer un magnifique cadeau : un voyage à travers le monde.

La maladie d’Alzheimer touche environ 37 millions de personnes dans le monde, dont Mary O’Niel, une Irlandaise. Elle s’est éteinte en 2019 à l’âge de 83 ans. Avant de mourir, son fils lui a offert un magnifique cadeau: un road trip au soleil.

Sean O’Sallaigh était très proche de sa mère. Lorsque cette dernière a été diagnostiquée malade d’Alzheimer en 2013, il a décidé de s’occuper d’elle. Il a quitté Rome, où il vivait, pour s’installer à Dublin dans la maison familiale.

Trois ans plus tard, l’état de Mary s’est dégradé et ses proches ont décidé de la placer dans une maison de retraite spécialisée. Cette décision a bouleversé Sean : « Je ne pouvais pas la laisser seule à ce moment-là », a-t-il indiqué à Metro.

Mère et fils s’envolent au soleil

Face à cette situation, il a décidé de l’emmener passer l’hiver au… Népal ! Ce séjour a illuminé le quotidien de sa maman : « Nous marchions au bord du lac et regardions les enfants jouer. Ils venaient s'asseoir avec nous dans les cafés et lui parlaient tout le temps ».

Crédit Photo : Sean O'Sallaigh / SWNS.COM

Crédit Photo : Sean O'Sallaigh / SWNS.COM

Après le Népal, Sean et Mary ont passé l’été 2018 dans la capitale italienne, Rome. Ce voyage a permis à Mary de rencontrer beaucoup de monde : « Toutes les personnes qu'elle a rencontrées en Italie lui ont parlé et ont voulu lui donner un baiser, elle a adoré ». Sans surprise, Sean était aux petits soins avec sa mère.

Crédit Photo : Sean O'Sallaigh / SWNS.COM

Crédit Photo : Sean O'Sallaigh / SWNS.COM

Au mois d’octobre, ils ont effectué un long séjour en Afrique du Sud. Hélas, Mary était de plus en plus malade. Par conséquent, son fils a embauché une infirmière.

« En janvier, nous avons emmené maman à la plage et elle a aimé mettre ses orteils dans le sable et regarder les enfants jouer ».

Quelques mois plus tard, Mary était dans l’incapacité de se déplacer. Elle est décédée le 24 mai des suites d’une infection pulmonaire :

« À la fin, elle m'appelait parfois papa. Quand elle est décédée, j'avais l'impression d'avoir perdu ma petite fille (…) J'ai dû mettre ma vie en suspens pour m'occuper d'elle mais ça m'a tellement apporté », a confié Sean au quotidien britannique.

Pour se consacrer entièrement à sa mère, Sean a fait une pause dans sa carrière. Ce dernier dirige une agence de voyages depuis 2004. Malgré son sacrifice, il ne regrette rien : « Les gens pensaient qu'elle serait un fardeau, mais elle ne l'a jamais été (…) Quand je la mettais au lit le soir, elle disait parfois “ tu es bon ” ou “ je t'aime ” et cela me suffisait ».

Crédit Photo : Sean O'Sallaigh / SWNS.COM

Crédit Photo : Sean O'Sallaigh / SWNS.COM

Crédit Photo : Sean O'Sallaigh / SWNS.COM

Source : Metro