Fautes de langage, punchlines et sorties égocentriques... Retrouvez les meilleures perles de footballeurs avant la Coupe du monde 2018

Par
1 296
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Les footballeurs assurent sur le terrain de jeu mais quand il s'agit de prendre la parole, c'est une autre affaire. Le livre « Ribérire et compagnie » rassemble 300 de ces perles de footballeurs, pour la plupart cultes. L'occasion de redécouvrir ces phrases qui nous amusent tant avant le lancement de la Coupe du monde.

Ribérire et compagnie

La Coupe du monde 2018 approche à grands pas. C'est un mois d'effervescence, d'émotion et de beaux matchs qui nous attend du 14 juin au 15 juillet prochain en Russie. Mais avant de se plonger dans le jeu, et si on se faisait plaisir en (re)découvrant les plus grandes sorties des joueurs et personnalités du monde du football (entraîneurs, journalistes, sélectionneurs, présidents…).

Erreurs de langage, tacles, jeux de mots… Autant de pépites compilées par le journaliste Sébastien Beaufort dans le livre « Ribérire et compagnie » (éditions Tut-Tut) paru en mai.

Parfois grossières ou égocentriques, souvent maladroites et très drôles, voici quelques-unes des phrases de foot les plus marquantes :

Des bleus à ma grammaire

« Il faut rendre César à César », Patrice Evra

« On est des hommes et comme on dit, on en a entre les jambes », Fabien Barthez

« Ce n'est ni l'endroit, ni le lieu de parler de tout ça », Laurent Blanc

« Quand je marque, j'ai de la joie et de la haine. De la haine. Dans ma tête, je pensais : putain je vous ai tous niqués, j'vous ai tous niqués », Christophe Dugarry

« Il faut se serrer les bras », Ulrich Ramé

Les phrases choc

« Ce qui me manque le plus au PSG  ? Mon dernier salaire », Zlatan Ibrahimović

« Je m'excuse auprès des Stéphanois de n'avoir jamais perdu contre eux », Sidney Govou

« Ça ne m'intéresserait pas d'avoir Xavi, Messi et Cristiano dans mon équipe. C'est comme si je me mettais à jouer au tennis contre une fille de trois ans », Jurgen Klopp

« Mes muscles c'est comme une deuxième personne à l'intérieur de moi. Je les traite bien », Yohan Mollo

« T'es nul, t'es une merde et t'as les pieds carrés. Qu'est-ce que tu fous là  ? », Jean Tigana à son coéquipier Didier Deschamps lors d'une rencontre Marseille-Lyon en 1989

Entraîneurs, journalistes et consultants

« Personnellement, prendre des fessées, ça ne me plaît pas trop. Il y a des boîtes spécialisées pour ça et je n'y vais pas », Pascal Dupraz

« Ça vous donne du pain à moudre », Laurent Blanc

« Pour moi, la pression, c'est juste de la bière », Jean-Guy Wallemme

« Avant de tenter des passes aveugles, faites déjà des passes voyantes… », Rolland Courbis

« J'ai rigolé, Jean-Michel, car il avait son corps en position de saucisson », Christian Jeanpierre

« L'appréciation de l'arbitre eh ben, elle va pas être très appréciée côté anglais », Frank Lebœuf

Le top du top

« À la clinique, lorsque j'étais interné, certains se prenaient pour Robinson Crusoé, d'autres pour Napoléon, et moi, personne ne me croyait lorsque je leur disais que j'étais Diego Maradona », Diego Maradona, à la sortie de son hospitalisation en psychiatrie en 2004

« Pourquoi ne pourrait-on pas battre un club plus riche  ? Je n'ai jamais vu un sac de billets marquer un but », Johan Cruyff

« Je ne joue pas contre une équipe en particulier. Je joue pour me battre contre l'idée de perdre », Éric Cantona

« J'ai besoin de nouveaux ennemis. Les anciens sont devenus mes fans », Zlatan Ibrahimović

« Partout où vous allez, il y a trois icônes connues pour tout le monde  : Jésus Christ, Pelé et Coca-Cola », Pelé

« Les buts c'est comme le ketchup. Des fois ça ne veut pas sortir, mais quand ça sort, c'est tout d'un coup », Cristiano Ronaldo

La spéciale Ribéry

« J'ai couru jusqu'à quand ce que je pouvais. »

« On est des joueurs qu'on va vite avec le ballon. »

« Maintenant il faudra faire avec sans Zizou. »

« Je suis quelqu'un que j'aime beaucoup rigoler, que j'aime blaguer. »

« On a dur, franchement, on a dur. »

Et une dernière pour la fin…

« Le Brésil va gagner l'Euro 2008 », Rafik Saïfi

Pour découvrir d'autres de ces pépites, vous pouvez vous procurer « Ribérire et compagnie » à cette adresse

VIDEO : Des grands-parents célèbrent leur 60e anniversaire de mariage avec de sublimes photos de mariages réalisées par leur petite-fille
Football Perles
Commentaires