L'Islande a peut-être trouvé LA solution contre le réchauffement climatique en solidifiant le dioxyde de carbone ! Ingénieux...

52partages

Pour lutter contre le réchauffement climatique, les solutions les plus efficaces se trouvent à l’échelle locale. L’Islande a testé une nouvelle technique qui pourrait bien porter ses fruits…


Depuis 2012, une équipe de scientifiques islandais a trouvé une méthode afin de contribuer à la réduction des émissions de dioxyde de carbone (CO2) dans l’atmosphère. Dans le cadre du projet Carbfix, entrepris par des chercheurs de l’Université de Columbia (États-Unis), les scientifiques islandais se sont penchés sur la possibilité de capturer et stocker le carbone en sous-terrain.

ttmtest.com.tr


Dans un article publié dans la revue américaine Science au mois de juin dernier, les chercheurs ont avancé l’efficacité relative de leur nouvelle méthode. Celle-ci consiste à solidifier le dioxyde de carbone, en le mélangeant à d’autres gaz et de l’eau bouillante chauffée par géothermie, puis de l’injecter dans des sols balsatiques à 540 mètres de profondeur.


C’est dans la centrale géothermique de Hellisheidi, celle qui alimente Reykjavik, qu’ont eu lieu les premiers essais. Le basalte volcanique, très présent en Islande, est riche en calcium, en fer et en magnésium, trois éléments nécessaires à une excellente solidification du carbone. Ainsi, le mélange acide serait piégé naturellement en profondeur, de façon permanente, empêchant alors qu’une trop grande quantité de gaz ne s’échappe dans l’atmosphère.

news.gr


À Hellisheidi, il n’aura fallu que deux ans pour que 95% de CO2 injecté ne se solidifie, ce qui signifie que seulement 5% se sont évaporés dans l’air.


Malheureusement, cette méthode reste exceptionnelle puisqu'elle est considérablement coûteuse, et qu’elle consomme beaucoup d’énergie que d’habitude. En effet, le projet Carbfix aura coûté la somme de 10 millions de dollars, soit 8,9 millions d’euros. Et puis, fonctionnant à fond les ballons, les turbines de la centrale font remonter divers gaz volcaniques, dont du CO2 et du sulfure d’hydrogène.

cmqv.org


Il reste alors compliqué d’imaginer que cette méthode de solidification du carbone puisse se généraliser dans le monde. Cependant, Juerg Matter, hydrologue à l’Université de Columbia et co-auteur de l’étude, pense que l’inaction politique reste le vrai danger, s’étonnant de ne pas voir la prolifération de projets similaires à Carbfix.


De son côté, l’Islande a annoncé qu’elle prévoyait de solidifier près de 10 000  tonnes de CO2 par an, à l’heure où le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a assuré que la technologie du CCS (Capture et Stockage du Carbone) était essentielle à la limitation du réchauffement climatique. Une des raisons pour lesquelles l'Islande est le pays le plus paisible du monde. En tout cas, on peut dire que l'Islande apporte sa pierre à l'édifice de la lutte contre le réchauffement climatique...
Source : Science
En vidéo : Ce bébé et ces deux chiens sont inséparables
Plus d'articles
Dernières news