L'Ecosse bannit à son tour les cirques et spectacles itinérants exploitant les animaux sauvages

Par
5 225
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Ce mercredi 20 décembre, le Parlement écossais a annoncé l’adoption d’une loi visant à interdire les cirques et autres spectacles itinérants exploitant des animaux sauvages.

Il s’agit de la première nation du Royaume-Uni à se positionner clairement sur le sujet, espérant ouvrir la voie à ses pays voisins de la couronne britannique. Suite à une consultation publique qui a vu 98% de votes favorables à une interdiction, le Parlement écossais a donc concrétisé la volonté du peuple avec l’adoption d’une loi proposée par la ministre de l’environnement, Roseanna Cunningham.

« C’est un acte fondateur qui, non seulement interdit les cirques de mettre en scène des animaux sauvages, mais démontre aussi au monde entier qu’il y a de plus en plus de pays qui ne tolèrent plus l’exploitation animale à des fins de divertissement » a-t-elle déclaré suite à l’adoption de la loi.

Crédit photo : Shutterstock / Andrea Izzotti

Si cette nouvelle loi apparaît comme une belle victoire, d’autres souhaiteraient qu’elle s’applique également aux cirques statiques et autres événements sédentaires comme les spectacles d’oiseaux de proie et les courses de lévriers par exemple.

Un souhait déclaré par Mike Ruskell, le porte-parole du partie écologiste écossais : « Je suis ravi que cette loi soit approuvée pour interdire ces abus, se joignant ainsi à une douzaine d’autres pays dans le monde. Le gouvernement écossais doit maintenant s’affairer à bannir l’exploitation des animaux sauvages dans les cirques et spectacles statiques où le bien-être des animaux peut être mis à mal ».

Autre objectif désormais: convaincre la totalité des pays du Royaume-Uni de les imiter, notamment l’Angleterre.

Source : Independent UK
Écosse Cirques Animaux sauvages
Commentaires