La célèbre danse de Rabbi Jacob rejouée le temps d'un flahsmob à Paris

Par
2 789
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Ce mercredi à Paris, quelque 200 personnes ont assisté à un flashmob reproduisant la fameuse danse juive que l'on peut voir dans « Les aventures de Rabbi Jacob ».

Qui n’a jamais bougé son corps devant la danse de Rabbi Jacob devenue mythique depuis la sortie du film éponyme, en 1973 ?

La scène inoubliable qui a fait rire des générations de cinéphiles vient de connaître une seconde jeunesse et ce, d’une manière plutôt inattendue, à l’occasion du 46e anniversaire du long-métrage.

En effet, plus des dizaines de personnes ont réalisé la plus fameuse des chorégraphies le temps d’un flashmob organisé ce mercredi dans le quartier parisien du Marais à deux pas de la rue des rosiers, connue pour être l’une des artères indissociables de la communauté juive dans la capitale.

Une danse qui « symbolise le vivre ensemble »

Les participant-e-s de cette folle sarabande s’étaient réunis à l’initiative d’Ilan Zaoui qui n’est autre que le chorégraphe à l’origine de cette danse traditionnelle hassidique, passée depuis à la postérité.

Présent sur les lieux afin de superviser ces danseurs d’un jour, ce dernier s’est réjoui que son œuvre traverse autant les âges.

« Grâce au film et à Louis de Funès, cette danse traditionnelle festive symbolise le vivre ensemble. Au-delà des générations depuis la sortie du film, elle réunit des gens de toutes confessions. Cela me rend fier et heureux », a-t-il ainsi confié à nos confrères de l’AFP.

Louis de Funès « a été un très bon élève »

Celui qui avait déjà conseillé Louis de Funès à l’époque du tournage, aime à rappeler que cette scène appartenant au panthéon de la comédie française n’aurait pourtant jamais dû figurer dans le montage final.

« La danse n’était pas prévue dans le scénario. Gérard Oury (le réalisateur ndlr) a décidé de rajouter cette scène qui n’a pas été tournée rue des rosiers, trop petite, mais dans un décor reconstitué à Saint-Denis », a-t-il expliqué.

Et l’intéressé de fouiller dans ses souvenirs et de conter une anecdote de tournage méconnue au sujet de l’acteur vedette, décédé il y a 36 ans.

« J’ai fait répéter plusieurs jours Louis de Funès aux studios de Billancourt. Il a été un très bon élève d’autant que c’est une danse très physique et donc fatigante », a-t-il ainsi raconté, non sans une certaine nostalgie.

Plus de 45 ans après sa sortie, force est de constater que le film, qui avait attiré plus de 7 millions de spectateurs à l’époque, n’a pas pris une ride !

Sachez d’ailleurs que « Les aventures de Rabbi Jacob » ressortent actuellement dans une soixantaine de salles françaises avec, pour la première fois, une version restaurée en 4k.

Source : AFP
Paris Danse
Commentaires