Le gouvernement envisage l'obligation du port du masque dans les lieux fermés

10Kpartages

Après la Belgique, la France envisage l’obligation du port du masque dans les endroits clos.

Le nouveau Premier ministre Jean Castex s’est rendu en Guyane rapidement, là où le virus sévit fortement. Il assure que « développer le port du masque est à l’étude » à l’intérieur du pays. Jean Castex explique que « la circulation du virus se constate d'autant plus que les lieux sont fermés ». C’est pourquoi l'exécutif réfléchit à l'idée de rendre obligatoire le port du masque dans les endroits clos.

Crédit : AFP

Le ministre des Solidarité et de la Santé, Olivier Véran, était également sur place et affirme que « toute la question, ce sont ces lieux fermés, ces lieux clos, où les gens sont rassemblés ou ne peuvent pas respecter la distanciation sociale, la distance d’au moins un mètre ». « Aujourd’hui, nous recommandons à ces Français de porter un masque. Et quand ils pensent, de manière générale, qu’ils risquent de ne pas pouvoir respecter les distances et donc de s’exposer à la transmission du virus, nous leur recommandons chaleureusement de porter un masque. Est-ce que la recommandation chaleureuse doit devenir demain une obligation ? Ça fait l’objet de discussions.», ajoute le successeur d'Agnès Buzyn.

« Les gestes barrières ne sont pas option »

Olivier Véran a également tweeté à ce sujet :

Le port du masque est déjà obligatoire dans les endroits tels que les transports en commun et dans beaucoup de commerces, cette obligation devrait s'élargir dans une France qui voit son pays se recontaminer fortement petit à petit. 

Source : AFP
Plus d'articles