Groenland : le plus grand glacier d'Arctique est en train de se fissurer à cause des fortes températures

3 017partages

Le glacier 79 N est le plus grand restant en Arctique. À cause du réchauffement climatique et des fortes températures, il est en train de se fracturer et a déjà perdu une grosse couche de glace.

Lundi 14 septembre, des scientifiques danois ont affirmé que le glacier 79 N, le plus gros de l'Arctique, était en train de s'effondrer.

Crédit photo : Ash.B / Shutterstock

Grâce aux images satellites, les chercheurs ont vu qu'il avait déjà perdu une immense plateforme de glace, grande de 113 km2.

Le glacier a perdu 160 km2 de glace

Il est normal que les glaciers perdent de la glace qui se transforme en iceberg, mais la perte d'une couche de glace aussi grande est alarmante.

« Nous observons une augmentation de la vitesse de désintégration sur cette calotte de glace, la plus grande restante », a déploré Jason Box, professeur de glaciologie à l'institut géologique du Danemark et du Groenland.

Les images satellites de la fonte du glacier. Crédit photo : Handout / AFP

Depuis 1999, le glacier a perdu 160 km2 de glace, ce qui équivaut à une superficie deux fois plus importante que celle de l'île de Manhattan et une surface plus grande que la ville de Paris.

Des records de chaleur en Arctique

La fonte des glaciers de l'Arctique s'est accélérée ces deux dernières années. Elle est une conséquence directe du réchauffement climatique car en 40 ans, les températures ont augmenté de trois degrés dans la région.

« Si les étés chauds comme ceux que nous avons observés ces deux dernières années se multiplient, ils vont contribuer davantage encore à l'accélération de l'élévation du niveau de la mer à l'échelle mondiale », a continué Jason Box.

Crédit photo : Bernhard Staehli / Shutterstock

Effectivement, la fonte des glaces a une conséquence directe sur l'élévation du niveau des océans. Entre 1992 et 2018, le niveau de l'eau s'est élevé d'1,1 centimètre, et il pourrait atteindre 10 à 12 cm d'ici 2100.

Le glacier 79 N n'est pas le seul à être impacté au Groenland puisqu'un glacier voisin, le Zachariae, a perdu sa plateforme glaciaire en 2015.

Source : Le Monde
Plus d'articles