Pour son engagement contre le réchauffement climatique, Emmanuel Macron va être désigné « champion de la Terre »

Par
3 497
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Décidément, la France est une terre de champions. Après la victoire en coupe du Monde des Bleus, c'est au tour du président de la République de recevoir le titre de « champion de la Terre » le 26 septembre prochain à l'occasion du One Planet Global Summit qui se déroulera à New York. 

Le président français se verra décerner le prix de « champion de la Terre ». Crédits : Shutterstock/Alexandros Michailidis

Un titre que le président français partagera avec le Premier ministre indien, Narendra Modi. En plus d’être « champion de la Terre », il sera aussi désigné « champion du climat » aux côtés de quatorze autres dirigeants.

Organisée pour la première fois, il y a neuf mois à Paris, cette initiative de réunion vient d’Emmanuel Macron qui, en 2017 après le retrait des États-Unis (le deuxième plus gros pollueur mondial après la Chine) de l'Accord de Paris, voulait contre-attaquer Donald Trump.

Lors du retrait du pays de l'Oncle Sam, Macron avait insisté sur l’importance de la lutte contre le changement climatique. Il avait alors repris le célèbre slogan de D.Trump (Make America Great Again) pour appeler à « rendre sa grandeur à notre planète » (Make Our Planet Great Again).

COP24

Cette réunion, en marge du sommet de l’Assemblée générale de l’ONU à l’hôtel Plaza à New York, doit permettre aux dirigeants des pays, signataires de l’Accord de Paris, d’indiquer où ils en sont par rapport à leurs engagements signés le 12 décembre 2015.

Contrairement à la dernière édition, où 4 000 personnes étaient présentes, seulement 300 représentants assisteront à ce nouveau rassemblement.

Emmanuel Macron reste le fer de lance de cette « prise de conscience » sur le climat. Alors que la COP24 de décembre prochain se déroulera à Katowice en Pologne, le président français doit faire face à de nombreuses polémiques.

Alors que Nicolas Hulot, son ministre de la Transition écologique et solidaire, a, il y a un mois, démissionné en direct à la radio, M.Macron doit garder la tête haute malgré la mauvaise passe et les polémiques sur le glyphosate, la Montagne d’Or et les perturbateurs endocriniens qui ne cessent d’alimenter le débat en France. De plus, depuis l’Accord de Paris de la COP21, les émissions françaises de CO2 ont augmenté.

Le président français n’est peut-être pas tant un champion que ça finalement.

Ce chien aveugle ne peut plus se passer de sa meilleure amie, chienne guide, et c'est trop touchant !
Environnement New york Emmanuel macron
Commentaires