À l'école, les enseignants vont avoir des masques transparents pour aider les enfants de maternelle et malentendants

8 027partages

Sophie Cluzel, la secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, a affirmé que 100 000 masques transparents vont être donnés à certains enseignants.

Prochainement, les enseignants de maternelle ou ceux qui ont des élèves malentendants dans leur classe pourront recevoir des masques transparents.

Sophie Cluzel porte un masque transparent. Crédit photo : Antoine De Raigniac / Hans Lucas / AFP

« Plus de 100 000 masques seront fabriqués d'ici à la fin du mois. Des masques transparents, réutilisables, lavables 25 fois à 60°, qui vont être disponibles en grand nombre dans le courant de l'automne », a affirmé la secrétaire d’État Sophie Cluzel.

Des masques inclusifs

Les masques transparents permettront aux enfants de lire sur les lèvres. Confectionnés avec deux larges bandes de tissu, une sur le nez et l'autre sur le menton, les masques contiennent une protection en plastique transparente au niveau de la bouche, qui permet de voir les expressions du visage.

Crédit photo : Bruno Fahy / AFP

Cette nouveauté facilitera la communication entre les enseignants et leurs élèves. Pour les petits, il est primordial de voir les expressions du visage durant leur apprentissage du langage et de la lecture.

Cinq modèles homologués

En France, on compte environ 375 000 élèves en situation de handicap. Pour les aider, cinq modèles de masques transparents sont actuellement homologués, dont deux qui ont été conçus dans des entreprises employant des personnes en situation de handicap.

Crédit photo : Oli Scarff / AFP

« Nous allons déjà fournir les professeurs. Ensuite, tous les agents d'accueil au contact du public sont concernés. Nous pouvons passer des commandes mais aujourd'hui, nous sommes limités en termes de production », a déploré Sophie Cluzel.

Actuellement, les fabricants peuvent produire jusqu'à 80 000 masques par mois, pour 10 euros chacun.

Après les enseignants, ce seront les orthophonistes et les personnes qui interviennent auprès des enfants, personnes âgées et autistes qui bénéficieront de ces nouveaux masques.

Source : L'Obs
Plus d'articles