Marseille veut interdire l'exploitation des animaux dans les cirques

75Kpartages

L’adjoint au maire, Benoit Payan, a annoncé que la ville de Marseille va prochainement interdire les cirques animaliers. Après Paris, et de nombreuses autre communes en France, Marseille se range du côté des animaux.

Crédit : Shutterstock/Andrea Izzotti

Benoît Payan, adjoint au maire de Marseille, a publié une vidéo sur Twitter d’un rhinocéros psychologiquement très troublé en Espagne. L’animal a été enfermé dans un petit enclos, pendant 23 ans, dans un cirque de Valence. Depuis, l’animal ne fait que tourner en rond. Les images sont troublantes, autant que l’état mental de l’animal.

«Ces images sont insoutenables et disent la détresse et la maltraitance que subissent ces animaux. Comme de plus en plus de villes dans le monde, Marseille va s’engager pour la protection animale !» explique l’élu.

Marseille favorable à la protection animale

Marseille rejoindrai donc une grande liste de villes ayant déjà adopté l’interdiction des représentation animales. Comme Paris, Montpellier, Lille ou encore Saint-Étienne, Marseille se voit favorable au projet de loi sur le bien-être animal qui propose d’interdire les bêtes sauvages dans les cirques. Ce projet serait acté en janvier 2026.

Crédit : Shutterstock/David Tedavosian

La décision marseillaise a été notamment saluée par l’association Paris Animaux Zoopolis qui encourage la ville et "félicite la Maire de Marseille pour cet engagement fort!".

Depuis le 23 juillet 2020, il y a 409 communes françaises qui ont pris position pour «des cirques sans animaux, dont 96 de plus de 10000 habitants».

Source : Twitter
Plus d'articles