Ces endroits sont réputés comme les plus dangereux du monde, au point qu'aucun être humain ne peut y poser le pied

Par
1 208
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Si vous vous sentez l’âme d’un globe-trotteur et d’un citoyen du monde, il faut savoir qu’il y a certains endroits déconseillés voire interdits tant ils sont dangereux pour l’Homme.


Il est temps de préparer votre petit tour du monde, et vous avez hâte d’aller découvrir toutes ces merveilles qui jonchent la planète Terre. Malheureusement, il y a quelques lieux, s’ils semblent magnifiques sur des images aériennes, qui ne vous feront aucun cadeau si vous y mettez le pied. On ne va pas s’étendre sur ces grandes villes ravagées par la criminalité, ou ces pays détruits par la guerre où les tensions géopolitiques pourraient avoir raison de votre esprit aventurier.


Ici, il est plutôt question d’endroits isolés, des îles pour la plupart, qui ont été interdits d’accès pour votre bien. Entre un peuple indigène hostile, une faune mortelle, superstition ou des déchets toxiques, ces endroits pourraient avoir votre peau sans trop de difficultés.


1 – L’île des Sentinelles

cphoto.net


On vous en parlait il y a quelques semaines sur Demotivateur, cette île est réputée comme la plus dangereuse du monde. Située dans le golfe du Bengale, près de l’Inde, elle abrite un peuple indigène baptisé les Sentinelles (d’où le nom de l’île) qui a pour habitude de recevoir tous ces visiteurs intrépides avec des jets de flèches et de lances. Considéré comme une région autonome, il est surtout interdit d’y aller car notre présence et nos bactéries pourraient contaminer et faire disparaître ce peuple de chasseurs-cueilleurs.


2 - Île Gruinard

furynews.com


Située sur la côte occidentale de l’Écosse, cette île est surtout connue pour avoir servi de lieu de test grandeur nature pour une bombe bactériologique durant la seconde guerre mondiale. Une bombe contenant la maladie du charbon, que l’on connaît mieux sous le nom d’anthrax, y a été larguée en 1942. L’île a été placée sous quarantaine pour éviter la contamination de l’Écosse. En 1986, une grande opération de décontamination a été lancée et un troupeau de moutons y a été installé en observation. En 1990, le Royaume-Uni déclare l’île accessible librement mais des archéologues ont prévenu que des spores d’anthrax étaient présentes sur le sol de l’île rendant la terre infertile. Personne ne s’est risqué à s’installer là-bas…


3 - Ise Shrin

egokick.com


Le sanctuaire d’Ise est le sanctuaire shinto le plus important du Japon, considéré comme l’endroit le plus sacré de la religion shintoïste. Composé d’une centaine de petits bâtiments, il comprend un sanctuaire intérieur et un sanctuaire extérieur, chacun dédié à une déesse particulière. Il est reconstruit tous les 20 ans, comme un gage de pureté, et le public ne peut visiter qu’une partie du sanctuaire. Seuls les grands prêtres et les membres de la famille Impériale peuvent s’aventurer dans ces lieux. Même les moines ont un accès restreint. La légende dit que si un visiteur intrépide outrepasse les règlements du sanctuaire, cela pourrait briser l’harmonie du lieu et cause des malheurs dans tout le Japon.


4 - Île de Surtsey

philip-plisson-blog.com


Située au large de l’Islande, cette île s’est formée en 1963 suite à une éruption volcanique sous-marine. Elle a toujours été interdite aux touristes, seulement autorisée aux scientifiques curieux d’observer cette terre vierge de toute intervention anthropologique. Cataloguée au patrimoine mondial de l’Unesco, toute activité humaine est strictement interdite excepté l’étude de son écosystème et la pêche.


5 - Île de Ramree

ozweekly.com.au


Située sur la côte occidentale de Myanmar (Birmanie), cette île souffre surtout de sa réputation née d’une tragédie enregistrée par le Guinness Book des records comme étant le plus grand massacre d’êtres humains par des animaux. Durant la Seconde Guerre Mondiale, en février 1945, les soldats britanniques combattent les soldats japonais. Alors que 1000 Japonais s’aventurent dans la mangrove, les soldats anglais n’en retrouvent que 20, apeurés, au petit matin. Le reste de l’unité japonaise avait été dévoré par des milliers de crocodiles…

 

6 - Île de Queimada Grande
bagira.guru

Située à 35 kilomètres de la côte brésilienne dans l’océan Atlantique, cette île est également surnommée « l’île aux serpents ». En effet, cette île est habitée par une population très dense du serpent le plus venimeux au monde appelé jaraca-ilhoa. Leur venin est cinq fois plus fort que celui des autres serpents, leur morsure pouvant provoquer une mort instantanée. Il y aurait près de 4000 serpents vivant sur les 430 mètres carrés qui forment l’île. Les autorités brésiliennes ont donc interdit tout accès à cette île, pour votre bien.

Ça change des pays les moins chers du monde où l'on peut rester une année tranquillement, n'est-ce pas ?

Source : Genial Guru
Commentaires