Ce week-end, ne manquez pas les Êta-Aquarides : spectacle magique, cette pluie printanière d'étoiles filantes se produira entre le 5 et 6 mai !

Par
2 127
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Avis à tous les astronomes en herbe et autres amoureux des étoiles : Ce week-end, le ciel vous réserve un spectacle absolument grandiose, à ne manquer sous aucun prétexte ! Il s'agit des êta-Aquarides, une pluie intense de météores, causée par des fragments anciens que la comète de Halley a laissé traîner dans l'espace sur son sillage, lors de ses voyages à travers les confins du système solaire.

Pourquoi Aquarides ? Tout simplement parce que le phénomène sera concentré dans la constellation du Verseau (Aquarius en latin).
Crédit photo : A view of the stars of the Milky Way / Shutterstock

Si vous avez observé le ciel dernièrement dans un endroit dégagé, vous avez probablement aperçu quelques étoiles filantes : normal, elles se font de plus en plus nombreuses à l'approche de la date fatidique, les nuits du 5 et 6 mai.

En fait, ces phénomènes de « pluies » ou d' « essaims » d'étoiles filantes sont causés par le passage la terre dans un nuage de particules, laissés en suspension par le passage d'une comète.


En effet, ces astres voyageurs faits de glaces et de poussières se désagrègent lentement et laissent dans leur traînée une bande de particules en suspension, qui entrent ensuite dans l'atmosphère de la Terre lorsqu'elle le traverse.

Là, depuis fin avril, la Terre a pénétré dans le sillon laissé par la comète de Halley. En regardant attentivement le ciel, ce sont donc une multitude de micro-bouts de comète que vous allez voir s'enflammer et se précipiter dans l'atmosphère !

Crédit photo : Composite Photo of Perseid meteor activity / Shutterstock


L'apogée du spectacle, ce sera pendant les nuits du 5 et 6 mai, de préférence en fin de nuit, plus précisément juste avant l'aube. Il faudra donc se lever tôt (ou se coucher tard), avant que les premières lueurs du soleil ne viennent estomper les étoiles, pour en profiter un maximum, et regarder en direction du sud-est.

Mais pour ceux qui feront l'effort de mettre leur réveil, ou ceux qui choisiront de veiller et de passer une nuit blanche, une belle surprise les attendra : jusqu'à 55 étoiles filantes par heure, ce qui devrait vous donner l'opportunité de faire un bon stock de vœux ! Les autres pourront toutefois profiter d'une activité hors-norme d'étoiles filantes, même en début de nuit, et dans les jours qui viennent.

Crédit photo : Star shower / Shutterstock


Notez bien que le phénomène se poursuivra dans les jours qui suivront, certes dans une moindre mesure, jusqu'à ce que le phénomène cesse totalement vers la fin du mois de mai, quand la Terre sera complètement sortie du sillage de la comète.

Etoiles filantes
Commentaires