Ours : 10 choses à savoir sur le plus grand des carnivores

L’ours est le plus gros prédateur d’Europe. Massif et imposant, il inspire à la fois la crainte et l’admiration. Connu pour son tempérament sauvage, l’ours a un mode de vie étonnant et de nombreux secrets. Pour tout connaître sur le plus grand des carnivores, voici 10 choses à savoir sur l’ours.

Les ours sont apparus sur Terre il y a 6 à 13 millions d’années. L’ours brun, le plus commun de son espèce, appartient à la famille des ursidés. Ce gros animal a une carrure imposante puisqu’il peut peser jusqu’à 370 kg. Bien qu’il ait un corps massif, l’ours peut courir jusqu’à 50 km/h sur de courtes distances, ce qui fait de lui un prédateur redoutable. 

À voir aussi

Crédit photo : WildMedia / Shutterstock

Malgré les rumeurs qui circulent sur cet animal, l’ours est farouche et craint l’homme. Quand il attaque, il peut être sur la défensive afin de se protéger si un randonneur le surprend dans la forêt. Il peut aussi attaquer dans le but de se nourrir, mais il se montre rarement agressif envers les hommes dans ce but.

Les ours sont des animaux sauvages qui aiment vivre dans la forêt, loin de toute habitation. Pour tout savoir sur cet animal solitaire, voici 10 choses à savoir sur les ours.

Huit espèces d’ours vivent dans le monde

Crédit photo : Dolores M. Harvey / Shutterstock

Dans le monde, on compte entre 180 000 et 200 000 ours bruns. La majorité d’entre eux vivent en Alaska, au Canada et en Russie, mais il s’agit également de la seule espèce présente en France. Autrefois, l’ours brun vivait dans tout le pays, mais on le retrouve aujourd’hui uniquement dans les Pyrénées.

Les espèces d’ours que nous connaissons le plus sont l’ours brun et l’ours polaire. Cependant, il existe 6 autres espèces d’ours dans le monde. Quatre d’entre elles vivent en Asie. Il s’agit du grand panda, qui a un pelage noir et blanc, de l’ours à collier, qui est noir avec un collier en forme de croissant, de l’ours malais qui est le plus petit et de l’ours lippu, qui est noir avec un poil ébouriffé.

En Amérique du Nord et du Sud vivent également l’ours noir et l’ours à lunettes, qui est appelé ainsi car il a des taches claires autour des yeux.

Les ours ne mangent pas tous la même chose

Les différentes espèces d’ours ont toutes un régime alimentaire différent. L’ours brun et l’ours à lunettes ont une alimentation variée puisqu’ils se nourrissent de viande, de végétaux, de noix et de baies. L’ours noir d’Amérique et l’ours noir d’Asie ont le même régime alimentaire, à l’exception qu’ils mangent également des insectes.

Crédit photo : Volodymyr Burdiak / Shutterstock

L’ours polaire est quant à lui uniquement carnivore. Puissant et redoutable, il est le plus gros carnivore sur Terre. L’ours malais et l’ours lippu se nourrissent quant à eux de miel, d’insectes et de fruits. Enfin, le panda géant mange uniquement du bambou.

L’ours peut se tenir debout

L’ours est un animal qui utilise des postures similaires à celles des hommes. En effet, l’ours peut se tenir debout sur ses deux pattes arrière.

Crédit photo : WildMedia / Shutterstock

En se dressant, il arrive plus facilement à s’orienter et à voir l’environnement qui l’entoure. Comme il possède une mauvaise vue, il aime prendre de la hauteur pour mieux distinguer ce qui se trouve autour de lui. Ainsi, si un ours se met debout devant vous, cela ne signifie pas forcément qu’il souhaite vous attaquer. Ce geste n’est pas un signe d’agressivité puisqu’il montre simplement que l’animal a repéré quelque chose dans son environnement qu’il essaie de voir de plus près.

Même s’il peut avoir l’air pataud, l’ours est un animal très agile. Comme nous, il utilise énormément ses mains pour attraper des branches ou des feuilles, ainsi que pour grimper aux arbres. Pour nourrir ses petits, la femelle ours doit quant à elle s’asseoir.

Les oursons naissent aveugles, sourds et sans fourrure

Chez les ours, la saison des amours a lieu entre mai et juin. Une fois qu’ils se sont reproduits, la femelle porte son bébé pendant plusieurs mois de gestation. Enfin, elle donne naissance à une portée, généralement composée de 2 à 4 oursons. Les petits ours naissent dans les tanières, généralement en janvier.

Crédit photo : Volodymyr Burdiak / Shutterstock

Après leur naissance, ils passent trois mois dans la tanière avec leur mère, sans en sortir. En effet, quand ils naissent, les oursons sont aveugles, sourds et n’ont pas de fourrure. Ainsi, ils sont vulnérables, ne peuvent pas se débrouiller seuls et sont totalement dépendants de leur mère.

Grâce au lait maternel, qui contient beaucoup de graisse, les oursons grandissent rapidement. Après seulement 4 mois de vie, ils pèsent 4 à 5 kg, soit 8 à 10 fois plus qu’à leur naissance.

Les ours sont solitaires

Les ours aiment vivre seuls, dans des territoires déterminés. Ils apprécient la solitude et ne recherchent des partenaires uniquement pendant la période des amours, dans le but de se reproduire. Seuls les ours qui forment une famille supportent le fait d’être ensemble.

Comme ils sont solitaires et qu’ils ne vivent généralement pas en groupe, les ours utilisent rarement leurs cordes vocales pour communiquer avec les autres. Dès leur naissance, les oursons grognent quand ils ont faim, et la mère d’un ourson peut également pousser des grognements afin de le réprimander. Enfin, les ours peuvent pousser des rugissements lors d’un combat, pour effrayer leurs adversaires.

Les ours hibernent durant l’hiver

Crédit photo : Photo Spirit / Shutterstock

En automne, les ours accumulent des réserves de graisse pour hiberner durant l’hiver. Pendant leur sommeil, ils peuvent perdre un tiers de leur poids. Les ours passent cette période froide dans leur tanière, souvent composée de rameaux, de feuilles, de mousse et d’herbe, ce qui constitue un véritable petit cocon.

Pendant l’hiver, l’organisme de l’ours passe en « mode sommeil ». En effet, son cœur ne bat plus que 8 fois par minute, contre 40 fois en temps normal. De plus, sa température corporelle baisse de 5 degrés. Grâce à tous ces changements dans son organisme, l’ours peut hiberner jusqu’à 3 mois sans manger.

Même si son rythme cardiaque ralentit énormément pendant cette période de sommeil, l’ours peut se réveiller s’il sent un danger. Ce n’est pas le cas d’autres espèces animales comme les hérissons, qui ne se réveillent pas pendant l’hiver.

Les ours passent 16h par jour à chercher de la nourriture

Les ours sont principalement actifs durant la nuit ou le crépuscule. En une journée, ils passent en moyenne 16 heures par jour à chercher de la nourriture. En effet, l’ours a besoin de manger de manière continue, car les aliments qu’il avale ne sont pas tous digérés. Ainsi, les ours passent des heures à traquer des proies ou à chercher des arbres pour trouver des fruits.

Cette quête intensive de nourriture est à l’origine de l’expression anglaise « hungry as a bear », qui signifie littéralement « avoir une faim d’ours ».

Les ours ont un meilleur odorat que les chiens

Crédit photo : Sergey Uryadnikov / Shutterstock

S’ils ont une mauvaise vue, les ours sont dotés d’un excellent odorat, idéal pour traquer leurs proies. Grâce à ce sens aiguisé, ils peuvent flairer de la nourriture à plusieurs kilomètres de l’endroit où ils se trouvent. C’est notamment le cas des ours noirs, qui peuvent sentir de la nourriture à plus de 30 kilomètres autour d’eux.

Les ours polaires peuvent quant à eux sentir l’odeur d’un phoque à travers un mètre de glace. L’ours est le seul mammifère sur terre à avoir un odorat plus puissant que celui des chiens. S’il possède un cerveau plus petit que le nôtre, la partie consacrée à l’odorat est 5 fois plus grande.

Les ours sont menacés de disparition

Comme de nombreuses espèces animales, les ours sont menacés de disparition à cause du réchauffement climatique, du développement des cultures et de la déforestation. En effet, à cause de l’activité humaine, l’habitat naturel de l’ours est peu à peu détruit.

Même si l’ours est l’une des espèces les plus protégées au monde, de nombreux braconniers continuent de les traquer et de les tuer dans l’illégalité. Ainsi, la population des ours baisse peu à peu. Le grand panda est l’espèce d’ours la plus menacée sur la planète.

Dans les années 1980, on ne comptait plus de 1 114 grands pandas à l’état sauvage. Aujourd’hui, ils sont 1 864 à travers le monde, car des programmes de conservation sont mis en place pour tenter de sauvegarder l’espèce. L’ours brun est quant à elle l’espèce qui a le moins de risque de disparaître.

L’ours polaire est un mammifère marin

Crédit photo : isabel kendzior / Shutterstock

L’ours polaire, également appelé ours blanc, est un mammifère marin. Il s’agit de la seule espèce parmi les ours à appartenir à cette catégorie. Cet ours a de nombreuses particularités puisqu’il vit exclusivement au Pôle Nord. Cet excellent chasseur peut traquer des proies à la fois sur la surface de la banquise et dans l’eau.

Tout comme les autres ours, l’ours polaire a une épaisse couche de graisse et de fourrure, ce qui lui permet de vivre dans des lieux très froids. Cependant, contrairement aux autres, il possède des pattes palmées jusqu’à la moitié des doigts, pour lui faciliter la nage. De plus, son pelage peut se gonfler d’air pour augmenter sa flottaison.