La France veut retirer la légion d'honneur à Bachar Al-Assad

Par
809
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Alors qu’un conflit ouvert est à deux doigts d’éclater en Syrie, la France vient d’engager une procédure pour retirer la légion d’honneur à Bachar Al-Assad.

Le dirigeant syrien avait reçu cette décoration des mains de Jacques Chirac, qui l’avait élevé au grade de grand-croix, en 2001. Dix-sept ans plus tard, il faut croire que Bachar Al-Assad n’est plus dans les petits papiers de l’Etat français à l’heure où son pays, avec le soutien de la Russie et de Vladimir Poutine, tient tête aux forces occidentales que sont la France, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne.

« L’Élysée confirme qu’une procédure disciplinaire de retrait de la Légion d’honneur à l’endroit de Bachar Al-Assad a bien été engagée » a indiqué l'entourage d'Emmanuel Macron.

Charles Platiau / Reuters

Cette annonce intervient donc deux jours après les premières frappes aériennes françaises contre la Syrie. Cette procédure vient de l’initiative du grand maître de la Légion d’honneur, soit le président Emmanuel Macron, qui avait déjà initié cette démarche contre Harvey Weinstein, le producteur de cinéma américain accusé d’agressions sexuelles et de viols.

Par le passé, d’autres personnalités s’étant retrouvées impliquées dans une controverse, comme le cycliste américain Lance Armstrong ou le stylise britannique John Galliano, ont vu leur Légion d’honneur également retirées.

Syrie France
Commentaires