En Colombie, un bar a été spécialement conçu pour accueillir les sourds

Par
1 106
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

À Bogota, en Colombie, un bar un peu spécial a ouvert dans le quartier branché de Chapinero ! Le «Sin Palabras» (sans mots) est le premier café conçu pour les sourds. Inauguré le 16 juin, l’endroit répond entièrement aux besoins des malentendants, avec tout un système conçu pour eux dans une ville qui comptent 54 000 malentendants.

Le bar est équipé d’écrans sur lesquels passent des clips de musique tout au long de la journée, traduits en langue des signes. Le parquet de la piste de danse transmet les vibrations de la musique et permet aux malentendants de suivre le rythme : « C'est la première fois que je peux sentir la musique. Cela me plaît beaucoup parce que c'est la première fois que je peux danser », explique en langue des signes Erin Priscila. La carte est traduite dans l’alphabet de la langue des signes, et pour commander, il suffit d’allumer la lampe qui est posée sur la table. Celle-ci sert de signal pour que l’un des serveurs vienne.

Crédit photo : Raul Arboleda

Les trois propriétaires que sont Maria Fernanda, Cristian Melo et Jessica Mojica, ont eu l’idée après avoir vu un groupe de sourds prendre un café. Ils se sont alors demandé à quoi pouvait ressembler leur vie sociale. Les six serveurs engagés sont tous sourds et arrivent à répondre aux besoins des clients, que ce soit par écrit ou par gestes, Juan Carlos, l’un des serveurs, explique : « La communication avec des entendants est compliquée au début parce que nous ne nous comprenons pas. Mais on fait en sorte qu'elle se fluidifie ».

Crédit photo : Raul Arboleda

Les clients ont même à leur disposition des petites pancartes avec des symboles basiques de la langue des signes. Ainsi, ils peuvent se familiariser avec la langue et tenter de communiquer avec les serveurs : « Il vise à ce que nous, les entendants, nous nous adaptions aux sourds et non le contraire, comme c'est toujours le cas », souligne Maria Fernanda. En 2 mois, les propriétaires n’ont recensé que quelques cas de clients odieux, qui profitent de la surdité des serveurs pour partir sans payer ou casser des verres.

Crédit photo : Raul Arboleda

Depuis son ouverture, le bar a connu beaucoup de succès et est en train de devenir l’un des sites à la mode de Bogota. On peut y retrouver des expositions, des performances culturelles d’artistes eux aussi malentendants. La propriétaire ajoute : « Nous voulons montrer au monde que les sourds ont du talent ».

Loire-Atlantique : un dimanche placé sous le signe de l'étrange...
Source : AFP
Colombie
Commentaires