Après 195 appels reçus en 24 heures pour insulter Macron, l'Elysée porte plainte contre un habitant d'Annecy

Par
7 972
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Selon une information de l’Essor Savoyard, confirmée par l’Elysée auprès de BFM TV, un habitant d’Annecy a été placé en garde à vue pour avoir appelé le service téléphonique du palais présidentiel à 195 reprises en 24 heures.

C’est le chef du service des télécommunications et de l’informatique de l’Elysée qui a porté plainte pour harcèlement, arguant que l’individu avait appelé à de « très nombreuses reprises » et « pendant plusieurs semaines » le standard du palais présidentiel.

De plus, l’homme en question, un professeur de musique d’une quarantaine d’années, n’appelait pas pour exprimer son admiration pour Emmanuel Macron, mais plutôt pour le menacer et l’insulter. Le personnel de l’Elysée refusait de le mettre en relation avec le président jupitérien, donc l’homme s’est défoulé sur les standardistes de façon régulière.

Un habitant d’Annecy placé en garde à vue après avoir appelé 195 fois l’Elysée en 24h. Crédit photo : Shutterstock / Frederic Legrand – COMEO

La plainte a été déposée durant le mois de septembre pour « menaces personnelles envers les standardistes » et « propos insultants » alors que, selon l’Essor Savoyard, l’homme se serait rendu lui-même au commissariat pour reconnaître ses actes.

En effet, ce dernier ne comptait pas forcément se cacher, n’appelant jamais en masqué. Il ne serait d’ailleurs pas à son premier coup. Lors du mandat de François Hollande, il en aurait fait de même et il s’en serait pris à un haut gradé de la police nationale après l’avoir entendu parler à la télévision.

D’après le Dauphiné Libéré, il revendiquerait tout simplement son droit d’exprimer son mécontentement. En tout cas, il a rendez-vous au tribunal au mois de janvier pour répondre de ses actes.

Source : L'Essor Savoyard
Macron Elysée
Commentaires