Un morse s'est endormi sur un iceberg en Arctique et s'est réveillé 2000 km plus loin en Irlande

641partages

En Arctique, un morse s’est endormi sur un iceberg. Pendant son sommeil, le morceau de glace s’est déplacé et l’animal s’est réveillé en Irlande, à 2 000 km de son habitat naturel.

Vous est-il déjà arrivé de vous endormir dans les transports en commun et de rater votre arrêt ? Si oui, vous n’êtes pas le seul, car ce phénomène vient d’arriver à… un morse. Endormi sur un morceau de banquise en Arctique, l’animal a divagué pendant des heures et s’est réveillé en Irlande, à 2000 km de chez lui.

Le morse s’est réveillé en Irlande

Les morses sont des animaux qui peuvent mesurer jusqu’à 3,6 mètres et peser 2 tonnes. Comme ils n’ont pas peur de leurs prédateurs, ils peuvent dormir tranquillement pendant 19 heures sans s’arrêter.

Crédit photo : Alan Houlihan

Ainsi, cet animal ne s’est douté de rien quand il s’est endormi sur son iceberg. Il a été découvert sur la côte Ouest de l’Irlande par un père et sa petite fille de 5 ans, qui se promenaient le long d’une plage.

« Je pensais que c’était un phoque au début, puis nous avons vu ses énormes défenses. Il a sauté entre les rochers, il était énorme. Il avait à peu près la taille d’un taureau ou d’une vache. Il était juste à côté de nous, à moins de 50 mètres. Il est reparti un moment puis est revenu et est retourné vers les rochers », raconte Alan Houlihan, le promeneur qui a filmé la scène.

La venue des morses en Irlande est très rare, puisque ce phénomène ne s’était pas produit depuis 17 ans.

Le morse va pouvoir retourner en Arctique

Après ce long périple, les chercheurs estiment que le morse doit être très affaibli et affamé. Il a donc été demandé aux visiteurs de ne pas s’approcher de l’animal pour lui laisser de l’espace.

« Je dirais que ce qu’il s’est passé, c’est qu’il s’est endormi sur un iceberg et qu’il a dérivé. Il vient du Pôle Nord, peut-être au large du Groenland. Il a pu faire des sauts d’île en île, mais c’est peu probable. Je dirais qu’il est venu de l’Atlantique, qui est à des milliers de kilomètres. C’est généralement ce qui arrive : les morses s’endorment sur un iceberg et se font emporter par l’Atlantique », affirme Kevin Flannery, directeur de l’aquarium Oceanworld.

Crédit photo : Getty Images

Les experts sont confiants sur l’avenir de l’animal. Les morses sont connus pour pouvoir parcourir de longues distances et les eaux irlandaises sont peuplées de nourriture qui pourront satisfaire les besoins de l’animal. Après un peu de repos, le morse pourrait être en capacité de rejoindre l’Arctique seul.

Plus d'articles
À lire aussi