Lot-et-Garonne : chasse à la météorite qui s'est écrasée après avoir illuminé le ciel du Gers le 27 février

Ce week-end, une météorite a été observée dans le sud-ouest de la France, avant de terminer sa course Lot-et-Garonne. Les scientifiques ayant repéré l’objet durant sa chute espèrent désormais le retrouver sur le terrain.

Il était 21h43 TU le samedi 27 février lorsqu’une météorite a été aperçue par des dizaines de témoins dans le ciel du Gers, qu’elle a traversé à une vitesse vertigineuse avant de s‘écraser quelque part près de la commune d’Aiguillon, dans le département du Lot-et-Garonne.

Les caméras du projet FRIPON (Fireball Recovey and InterPlanetary Observation Network), dont celles de la Ferme des étoiles ont filmé l’objet lorsque celui-ci a pénétré dans notre atmosphère avant de suivre sa course folle, laquelle s’est achevée dans un endroit qui n’a pu être identifié avec précision.

La chasse est lancée pour tenter de trouver la météorite, qui s'est écrasée le 27 février dans le Lot-et-Garonne

C’est pourquoi les experts et autres passionnés se sont mis en quête de localiser le lieu exact où s’est écrasée le météore, afin de pouvoir l’étudier.

« L’objectif est désormais pour les scientifiques de retrouver cette météorite sur le terrain ! », a ainsi déclaré dans un communiqué la Ferme des étoiles, basée à Mauroux dans le Gers.

« Pour ce faire, un réseau existe, le réseau participatif Vigie ciel (initié par le Muséum National d’Histoire Naturelle ndlr) », qui existe depuis plusieurs décennies, apprend-on sur le site internet du même nom.

Membre de ce réseau, l’association À Ciel Ouvert est la structure spécialisée basée le plus près du point d’impact de la météorite. C’est donc elle qui aura la lourde tâche de diriger cette opération pour retrouver le cratère.

Ainsi, « dans les prochains jours, des recherches sur le terrain seront organisées dans le respect des règles sanitaires et des propriétés privées », précise le site de Vigie Ciel.

Crédit photo : Vigie Ciel Fripon

Pour mettre toutes les chances de son côté, le réseau lance donc un appel à la population locale afin de recueillir les observations de celles et ceux qui ont assisté, le regard médusé, à ce fantastique spectacle le soir du 27 février.

La chasse au météore est lancée !

Plus d'articles
À lire aussi