Une mère répond parfaitement à sa fille qui lui dit qu'elle est grosse !

Par
19
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Un jour, alors qu’Allison Kimmey faisait sortir ses enfants de la piscine, sa fille, énervée de devoir sortir de l’eau, s’est tournée vers son frère et lui a dit : « maman est grosse ». C'est sur son compte Instagram qu'elle a expliqué toute l'histoire. Attentive à ce que racontent ses enfants, elle a décidé de prendre les rênes et d’en parler directement avec ses deux enfants, pour leur expliquer que le terme ne doit pas être utilisé à mauvais escient.

My daughter called me fat today. She was upset I made them get out of the pool and she told her brother that mama is fat. I told her to meet me upstairs so we could chat. Me : «what did you say about me?» Her : «I said you were fat, mama, im sorry» Me : «let's talk about it. The truth is, I am not fat. No one IS fat. It's not something you can BE. But I do HAVE fat. We ALL have fat. It protects our muscles and our bones and keeps our bodies going by providing us energy. Do you have fat?» Her : «yes! I have some here on my tummy» Me : «that's right! So do I and so does your brother!» Her brother : «I don't have any fat, I'm the skinniest, I just have muscles» Me : «actually everyone, every single person in the world has fat. But each of us has different amounts.» Her brother : « oh right! I have some to protect my big muscles! But you have more than me» Me : «Yes, that's true. Some people have a lot, and others don't have very much. But that doesn't mean that one person is better than the other, do you both understand? Both : »yes, mama« Me : »so can you repeat what I said« Them : »yes! I shouldn't say someone is fat because you can't be just fat, but everyone HAS fat and it's okay to have different fat« Me : »exactly right!« Them : »can we go back to the pool now?" Me : no ?? __________________ Each moment these topics come up i have to choose how I'm going to handle them. Fat is not a bad word in our house. If I shame my children for saying it then I am proving that it is an insulting word and I continue the stigma that being fat is unworthy, gross, comical and undesirable. Since we don't call people fat as an insult in my household, I have to assume she internalized this idea from somewhere or someone else. Our children are fed ideas from every angle, you have to understand that that WILL happen : at a friends house whose parents have different values, watching a tv show or movie, overhearing someone at school- ideas about body image are already filtering through their minds. It is our job to continue to be the loudest, most accepting, positive and CONSISTENT voice they hear. So that it can rise above the rest. Give me a if this resonated w u! Just do you! Xoxo Allie

Une publication partagée par ALLIE Just Do You, Babe! (@allisonkimmey) le

Elle leur a alors expliqué sa vision des choses, avec des paroles à méditer : « Je ne suis pas grosse. Personne n’est gros. Ce n’est pas quelque chose que tu peux être. Mais j’ai de la graisse. Nous en avons tous. Cela protège nos muscles, nos os et notre corps en lui fournissant de l’énergie ».

C’est une véritable leçon de vie que nous donne Kimmey, expliquant que chaque personne est unique. Tout le monde a de la graisse mais tout dépend de la personne, certaines personnes peuvent en avoir plus que d’autres et c’est normal d’être différent.

Crédit photo : Allison Kimmey / Instagram

Sous son toit, le mot « gros » n’est pas une insulte, selon elle, le fait de les punir pour avoir dit un mauvais mot prouverait que s'en est un et qu’être gros est : « indigne, grossier, comique et indésirable ». Comme elle le dit, ses enfants entendront sûrement d’autres idées sur le fait d’être gros à la télévision ou avec leurs amis. Pour autant, c’est aux parents de faire de leur mieux en éduquant leurs enfants et en leur montrant la bonne direction en étant : la voix la plus forte, tolérante, positive et la plus cohérente qu’ils entendent !

Floride : un bébé tortue retrouvé mort avec 104 morceaux de plastique dans l'estomac
Source : Allison Kimmey
Fille Mere Vie
Commentaires