Des scientifiques mettent au point une pilule contraceptive à base de plantes sans effets secondaires... Le futur de la contraception ?

Par
2 002
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Une toute nouvelle manière de voir la contraception !

L’Université de Californie a présenté ses travaux sur un contraceptif à base de plantes lors des Actes de l’Académie des Sciences américaine (PNAS). La découverte, va révolutionner la contraception... En effet, celle-ci, en plus de ne pas avoir les effets secondaires et les hormones supplémentaires d'un traitement classique, pourrait être disponible pour femmes et hommes sans dangers quelconques !  Au revoir les prises de poids, les saignements ou les douleurs.

Crédit photo : Plaquette de contraception / Shutterstock

À partir des échantillons de spermatozoïdes de quatre donneurs, l’équipe de recherche a remarqué que deux composants végétaux ont pour effet de bloquer l’activation du sperme ! Il s'agit notamment de la pristimerine, que l’on retrouve dans la vigne de dieu du tonnerre (une vigne chinoise), et le lupéol, qui se trouve dans l’aloe vera, le pissenlit et la mangue entre autres;

Crédit photo : Aloe Vera / Shutterstock

Le docteur Polina Lishkor, un professeur adjoint de l’université raconte sur son site : « les spermatozoïdes utilisent leur queue comme un fouet pour passer à l’œuf. Les produits chimiques contenus dans les plantes limitent le fouet, ou du moins sa force, ce qui empêche le sperme de passer dans l’œuf et de le fertiliser ». Avec cette nouvelle pilule naturelle, non toxique et sans hormones, c’est une meilleure option qui pourrait être proposée à énormément de personnes !

Crédit photo : Spermatozoïdes  / Shutterstock

Avant de pouvoir être commercialisée, de nombreux tests doivent encore être réalisés en laboratoire, afin de prouver que l’alternative est efficace et sans dangers. Par la suite, la commercialisation pourrait se faire soit par un patch, soit par une pilule. En tout cas, l'étude est encourageante, il ne reste plus qu'à savoir dans combien de temps elle sera disponible !

Symbole du débat sur l'euthanasie malgré lui, Vincent Lambert est mort
Source : Santé log
Commentaires