Une titanesque statue pharaonique vient d'être découverte sous le sol d'une banlieue défavorisée du Caire

Par
1 394
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Vous connaissez sans doute le célèbre poème de Percy Bysshe Shelley : «Mon nom est Ozymandias, Roi des Rois.
Contemplez mes œuvres, Ô Puissants, et désespérez !»

La statue colossale de ce fameux Ozymandias, l'autre petit nom du fameux pharaon Ramsès II, a été retrouvée hier par des archéologues.

Crédit : Khaled Elfiqi/EPA

La colossale épave n'a pas été retrouvée dans les sables nus et solitaires du désert, comme dans le texte du poète britannique... mais dans un endroit encore plus insolite, lui aussi en décalage total entre la gloire et la puissance passées de l'ombrageux pharaon à la main de fer, qui règnait sans partage sur la haute et la basse Égypte au 13ème siècle avant Jésus-Christ. 

En effet, le colosse de huit mètres représenatn le demi-dieu a été trouvé dans un bidonville du Caire, situé sur les périphéries de la ville. La banlieue de Matareya, quartier pauvre de la ville aux mille minarets, a été construite au-dessus de l'ancien site antique d'Héliopolis. 
Crédit : Khaled Elfiqi/EPA

Dans un communiqué de presse, le Ministère Egyptien des Antiquités a déclaré que, comme la statue n'est pas gravée, elle ne peut pas être formellement identifiée de manière certaine.

« Cependant, comme elle se trouve à l'entrée du temple du roi Ramsès II, elle pourrait très probablement lui appartenir », précise le Ministère, qui a qualifié cette découverte archéologique comme étant parmi les plus importantes jamais faites à ce jour.

 Crédit : Khaled Elfiqi/EPA
La couverture et la date de sortie du nouvel album d'Astérix, La Fille de Vercingétorix, dévoilées
Source : AFP
Commentaires