Le Val-de-Marne, premier département de France à bannir le glyphosate, herbicide controversé

Par
835
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Ce mardi, le président du conseil départemental du Val-de-Marne a pris un arrêté interdisant l’herbicide controversé.

En effet, Christian Favier, président PCF du conseil départemental, a annoncé ce matin avoir signé un arrêté « interdisant l’usage de produits phytopharmaceutiques contenant du glyphosate ou des perturbateurs endocriniens ».

Un texte symbolique pris « au nom du principe de précaution et en solidarité avec les associations et les maires engagés ».

Le glyphosate désormais banni du Val-de-Marne, crédit : Shutterstock

« Le Val-de-Marne, département sans glyphosate, c’est possible ! »

Ainsi figure-t-il comme le premier département de France à agir contre le glyphosate ! « Le Val-de-Marne entend contribuer au débat qui concerne notamment la santé publique et singulièrement la santé des riverains de zones d’épandage et des agriculteurs eux-mêmes » souligne le président PCF dans son communiqué.

Contrairement à l’image qu’il peut refléter, le Val-de-Marne comporte encore environ 1 000 ha de terres agricoles, réparties dans une cinquantaine d’exploitations sur le plateau Briard, entre La Queue-en-Brie, Le Plessis-Trévise, Chennevières ou encore Noiseau.

Source : Le Parisien
Glyphosate
Commentaires