Le glyphosate et deux autres pesticides dangereux vont être interdits en Thaïlande

1 064partages

C’est officiel, la Thaïlande a interdit l’utilisation de trois pesticides. Cela fait suite à un vote de la commission des substances dangereuses.

Les pesticides mis en cause sont le glyphosate, jugé cancérigène ; le chlorpyrifos, qui selon des études peut causer des retards de développement chez les enfants ; et enfin, le paraquat, un herbicide décrit comme étant "hautement toxique" par les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies. Ce dernier étant interdit dans l’Union Européenne depuis 2007.

Le ministère de la santé thaïlandais a salué cette “décision héroïque” sur ses réseaux sociaux. Toujours est-il que de nombreux agriculteurs Thaïlandais ont protesté contre cette loi, qualifiant l’interdiction de ces pesticidesd’injuste”.

 Le glyphosate et deux autres pesticides dangereux ne seront plus utilisés en Thaïlande, crédit : Sujin Wutiprasert/shutterstock 

Selon Charat Narunchron, membre d’une association de fermiers de la province de Chanthaburi, « si nous n'avons pas de produits chimiques pour éliminer les mauvaises herbes, nous devrons employer plus d'ouvriers ». Les agriculteurs sont donc inquiets car leurs coûts de production risquent d’augmenter.

Le pays d’Asie du Sud-Est est un cas exceptionnel car 40 % de sa population travaille dans le secteur agricole, ce qui fait de lui l’un des plus gros exportateurs de riz et de sucre du monde. Mais c’est aussi l’un des plus gros consommateurs de pesticides.

Et ces mêmes pesticides ont déjà eu de graves conséquences dans le pays. En effet, selon le Bureau national de sécurité sanitaire, les produits chimiques agricoles ont provoqué au moins 1 715 décès au cours des trois dernières années, dont 600 sont directement dus aux insecticides, pesticides, fongicides et herbicides.

Les agriculteurs vont donc devoir s’adapter pour continuer à produire de larges quantités sans utiliser ces produits nocifs. Le réseau de vigilance sur les pesticides a indiqué qu’il allait aider les agriculteurs à apprendre d’autres méthodes pour leurs cultures. Une véritable transition est en cours.

 Le glyphosate et deux autres pesticides dangereux ne seront plus utilisés en Thaïlande, crédit : Southerntraveler/shutterstock

Source : AFP
Plus d'articles
Dernières news