Regardez l'évolution du Joker sur plus de 50 ans : sûrement l'un des méchants les plus emblématiques du cinéma !

Par
44
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Ce personnage est le fruit de débats passionnés pour ceux qui aiment le cinéma : quel est le meilleur interprète du célèbre Joker, le redoutable ennemi de Batman qui souhaite à tout prix détruire Gotham City ?

Jack Nicholson dans le « Batman » de 1989 ? Heath Ledger dans « The Dark Knight : Le retour du cavalier noir » en 2008 ? Ou dernièrement Jared Leto dans « Suicide Squad » ? Quoi qu’il en soit, faites-vous une idée en regardant l’évolution de l’un des méchants les plus iconiques du monde des comics :

D’où vient le Joker ?

Jerry Robinson et Bob Kane, les dessinateurs et créateurs de Batman, cherchaient en 1940 un méchant pour donner suite à la BD « Batman n°1 ». Ils avaient en tête de créer un « bouffon maléfique ». C’est alors que Kane a trouvé dans « L’Homme qui rit », un film d’horreur de 1928, exactement le personnage qu’ils recherchaient, joué par Conrad Veidt. Tous deux sont alors tombés d’accord…
@leblogducinema
C’est ensuite en 2005, que DC Comics comme un hommage, publie « Batman : L’Homme Qui Rit » par Ed Brubaker, basé sur la première apparition du Joker qui intervient après l’histoire de « Batman : Année Une ».

Il faut savoir ensuite que « L’homme qui rit » n’est autre qu’un roman culte de Victor Hugo publié en 1869 qui a été depuis adapté en 1929 et en 2012 joué par Marc-André Grondin aux côtés de Gérard Depardieu. Aujourd’hui, les créateurs de Batman Jerry Robinson et Bob Kane reconnaissent s’être inspirés du personnage de Gwynplaine alias « L’homme qui rit », pour le célèbre Joker.

Et qui est Gwynplaine, l’homme qui rit ?

Le héros de Victor Hugo est un enfant abandonné et mutilé délibérément par des acheteurs d’enfants, qui lui ont imprimé sur le visage un sourire éternel en lui découpant la bouche. Il est ensuite revendu et devient un amuseur de foire avant d’apprendre qu’il est un orphelin de sang noble. Normal qu’il soit un peu dérangé à Gotham City…

Cocorico donc, le Joker est français… ou presque.

Alors : quel est votre interprète préféré ?

Cesar Romero - Batman Movie - 1966
Jack Nicholson - Batman - 1989
Roger Stoneburner - Birds of prey - 2002
Andrew Koenig - Batman: Dead End - 2003
Bud Watson - Dans la grotte de Batman - 2003
Heath Ledger - The Dark Knight - 2008
Cameron Monaghan - Gotham - 2015
Jared Leto - Suicide Squad - 2016

Commentaires