Twitter fait face à une vague massive de démissions et ferme ses bureaux

Bouton whatsapp

Twitter part en vrille depuis son rachat par le milliardaire américain Elon Musk, et les choses ne vont pas en s’arrangeant.

Crédit : Twitter

À voir aussi

En effet, ces dernières heures, l’entreprise fait face à une vague massive de départs. De milliers d’employés font le choix de démissionner de leur poste suite à la charge de travail demandée par le nouveau propriétaire, mais également en signe de protestation contre les nombreux licenciements. Les employés avaient jusqu'à 23 heures ce jeudi pour sélectionner sur un formulaire Google s'ils voulaient rester chez Twitter ou pas, et plutôt que de répondre à cette question, beaucoup ont commencé à publier des messages d'adieu.

Il y a quelques heures, la journaliste spécialisée dans le domaine tech Zoë Schiffer, toujours bien informée, a confirmé que les bureaux du géant américain étaient bel et bien fermés et que l'accès via badge avait été suspendu en raison du mouvement social qui secoue Twitter. Ils devraient rouvrir le 21 novembre. Une chose est sûre, l’ambiance n’est vraiment pas au beau fixe chez Twitter. À l’heure où vous lisez ces lignes, Elon Musk et son équipe de direction sont terrifiés à l'idée que les employés tentent de saboter l'entreprise de l’intérieur et ils essaient donc de déterminer à quels employés ils doivent couper l'accès.

Depuis qu'il a pris les rênes du site de médias sociaux après l'avoir acquis pour 44 milliards de dollars, Elon Musk a fait la une des journaux à chaque fois qu'il a pris de nouvelles mesures, notamment en donnant la priorité à Twitter Blue, le service de certification avec le petit badge bleu qui va devenir un abonnement payant et dont la fonction a été immédiatement utilisée pour usurper l'identité de comptes Twitter officiels à des fins humoristiques.

Crédit : Reuters

Elon Musk bientôt sur le départ ?

Le fantasque milliardaire américain a déclaré mercredi qu'il avait pour objectif de trouver éventuellement un nouveau CEO pour diriger la société, ajoutant qu'il espérait achever une restructuration organisationnelle cette semaine. Autrement dit, après avoir mis un grand coup de pied dans la fourmilière, il pourrait bien de pas s’attarder à la tête de l’entreprise au petit oiseau bleu. C’est en tout cas ce que le propriétaire de Twitter laisse entendre ici et là.

Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter