À 13 ans, elle se rend aux sièges de Google et Facebook pour demander plus d'émojis avec des lunettes

Bouton whatsapp

Les convictions et les combats n’attendent pas le nombre des années. La preuve avec cette adolescente britannique de 13 ans qui se bat actuellement pour obtenir plus d’emojis à lunettes de la part de Google et Facebook.

Crédit : North Edinburgh News

À voir aussi

Cela fait déjà plusieurs années que Lowri Moore milite pour faire valoir la cause des jeunes qui portent des lunettes de vue dans leur quotidien. Mais récemment, elle a franchi une étape supplémentaire en se rendant aux sièges de Google et de Facebook à Londres pour partager ses arguments en faveur de la noble cause. Cette visite fait suite à une lettre qu’elle avait envoyée le 2 novembre dernier à ces deux entreprises.

Sa campagne, qu’elle mène sur les réseaux sociaux à travers le hashtag « #GlassesOn » (comprenez « lunettes sur le nez » en français), a pour objectif que les enfants porteurs de lunettes ne soient plus stigmatisés ou moqués pour leur apparence. Selon Lowri Moore, leur représentation n’est pas encore optimale et c’est pourquoi elle a décidé de monter au créneau à ce sujet.

Crédit : North Edinburgh News

Tout a commencé lorsque sa maman s’est mis en tête de trouver un émoji qui pourrait ressembler à sa fille, en vain. « Elle a regardé ceux qui auraient pu me représenter, mais elle n’a trouvé qu’une image de ’geek’. En continuant à chercher, elle est tombée sur une grand-mère et un professeur, ce qui ne me représentait évidemment pas du tout » a-t-elle confié à nos confrères de l’AFP.

Son abnégation hors-norme est en train de payer : la jeune écolière a inspiré le géant américain Disney pour son film « Encanto, la fantastique famille Madrigal » dont l’héroïne porte des lunettes. Et n’y voyez pas là un signe du hasard. En effet, le réalisateur du film d’animation sorti en 2021, Jared Bush, a reconnu lui-même avoir apporté ce détail au look du personnage principal après avoir reçu une lettre de Lowri Moore.

Crédit : Disney

Une nouvelle option ?

Pour réussir son coup, l’adolescente a écrit au Consortium Unicode, une organisation à but non lucratif établie en Californie, en leur demandant de prendre en compte ses remarques pour que chacun puisse se sentir représenté à sa juste valeur. Dans son courrier, dont elle a transmis une copie à Google et Facebook, elle émet l’idée de mettre en place une option qui permettrait d’ajouter des lunettes sur les émojis déjà existants. Selon elle, « le seul émoji actuel portant des lunettes peut être néfaste car il participe à la diffusion d’un stéréotype négatif qui est très difficile à détruire ».

Crédit : North Edinburgh News

Crédit : North Edinburgh News

Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter