Ces femmes utilisent le sang de leurs règles pour arroser leurs plantes

Bouton whatsapp

Certaines femmes utilisent une technique particulière pour faire pousser leurs plantes : elles les arrosent avec le sang de leurs règles.

S’il est prouvé que l’urine permet de chasser les parasites dans son jardin, saviez-vous que certaines femmes utilisent le sang de leurs règles pour arroser leurs plantes ? C’est en effet ce qu’a révélé le magazine Vice, qui a interrogé des femmes qui pratiquent cette astuce.

À voir aussi

Crédit photo : iStock

En effet, certaines femmes décident de garder leur sang menstruel chaque mois afin d’arroser leurs plantations. Selon elles, ce liquide serait un bon engrais naturel.

« Cette pratique a complètement changé mon mode de vie, a témoigné Laetitia, une Dijonnaise adepte de cette pratique. Je n’utilise plus de serviettes jetables ou de tampons qui ne me permettent pas de récolter mon sang. C’est une collègue qui m’a dit s’y être mise après un voyage au Canada. Beaucoup de femmes là-bas utilisent leur sang sans tabou. Ici, cela reste encore très rare. J’espère que beaucoup de Françaises s’y mettront. On sait maintenant que les menstruations contiennent des cellules-souches et du potassium, alors pourquoi ne pas en tirer profit ? »

Une démarche féministe pour être bien dans son corps

Pour récolter son sang chaque mois, la quarantenaire utilise une cup menstruelle. Cette démarche éco-féministe est un vrai engagement pour certaines femmes qui se sentent utiles pour la planète. À travers leur geste, elles ont la sensation de redonner à la nature ce qu’elles ont reçu.

« Quand j’ai arrosé mes plantes avec mon sang menstruel, j’ai commencé à entrevoir mes règles de façon plus sacrée, a expliqué Laetitia. Être en contact et utiliser ses règles, c’est aussi récupérer une partie de notre dignité et en finir avec de nombreux tabous. Lorsque les menstruations prennent tout ce sens, il n’est plus possible de les jeter, mais bien de les redonner à terre, afin de boucler le cycle. »

Crédit photo : iStock

Ainsi, les femmes ont la sensation de « se réapproprier et se réconcillier avec leurs corps ». Elles affirment ne plus avoir honte de leurs menstruations en les réutilisant et en leur trouvant un effet bénéfique.

Attention au sang menstruel dans le potager

Si cette astuce peut faire du bien au moral, elle doit être utilisée avec prudence pour arroser ses plantes. En effet, cette technique ne serait pas très efficace pour permettre à nos plantes de bien pousser, et elle pourrait même être dangereuse pour la santé.

Crédit photo : iStock

Bien que le sang menstruel ne soit pas sale, il peut toutefois contenir des maladies comme des MST ainsi que des mauvaises bactéries, qui ne doivent pas entrer en contact avec des aliments au risque de les contaminer. En plus de cela, certains professionnels de santé restent perplexes sur l’efficacité du sang menstruel comme engrais.

« Même si le sang contient du calcium, du sodium ou encore du potassium, le taux varie selon chaque femme. Il est difficile d’imaginer qu’il s’agisse d’une recette miracle pour faire pousser ses légumes sous la grisaille », a déclaré Catherine Soulat, gynécologue.

Bien que l’efficacité de cette technique soit remise en cause, elle aide certaines femmes à se sentir mieux dans leur peau. Un geste qui leur permet de traverser ces périodes mensuelles difficiles avec moins d’appréhension.

Source : Vice
Bouton whatsapp