Dans le futur, une bouteille d'eau de 15 ml pourrait coûter... 180 euros !

Aux Pays-Bas, un faux site de e-commerce a vu le jour dans le but de sensibiliser les consommateurs aux conséquences possibles d’une pénurie d’eau. On y trouve notamment que 15 ml d’eau pourrait coûter 180 euros.

Créée par l’agence de publicité Publicis Groupe, cette opération de sensibilisation sur la crise de l’eau a été imaginée par le ministère des Affaires étrangères. Baptisée “The Drop Store”, la boutique en ligne propose de nombreux types de denrées les plus communes comme de l’eau, du riz ou du maïs à des prix exorbitants.

Crédit photo : The Drop Store

Une façon de dire qu’à force de surconsommer, même les produits les répandus pourraient prendre une valeur colossale au point de connaître une inflation monumentale. Ainsi, par exemple, un sachet avec cinq grains de riz coûte presque 82 euros, alors qu’une seule pomme de terre coûte 118 euros.

On peut également trouver 35 grammes de maïs pour 118 euros, deux cubes de fromage pour 99 euros et une bouteille d’eau de 15 ml pour la modique somme de 180 euros. Si vous avez un budget plus conséquent, vous pouvez même vous permettre un petit plaisir avec les quatre carrés de chocolat vendus pour… 3285 euros !

Prévenir la crise de l’eau, un combat majuscule

Évidemment fictifs, ces prix ont été imaginés dans le scénario où l’eau et tous ses autres produits de première consommation deviennent denrées rares. L’objectif étant de sensibiliser les consommateurs à une possible crise de l’eau. En effet, dans un monde où l’eau se fait rare, les différentes méthodes d’agriculture en prendraient pour leur grade.

Crédit photo : The Drop Store

Présenté lors de la Conférence des Nations Unies sur l’eau, qui s’est déroulée du 22 au 24 mars dernier, ce faux site d’e-commerce ne se contente pas d’afficher les prix. En effet, on peut voir à côté de chaque produit quelles ont été les quantités d’eau nécessaires pour les produire. Par exemple, pour produire 1 kilo de maïs, il faudrait 222 litres d’eau.

Historiquement inquiets du dérèglement climatique et des inondations, le gouvernement néerlandais a décidé de lancer cette campagne après avoir traversé une période de sécheresse sans précédent l’été dernier. Ils demandent aux consommateurs d’avoir une utilisation plus raisonnée de l’eau et les encouragent à adopter une approche de vie plus environnementale.

Source : The Drop Store
VOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Jérémy Birien

Journaliste, rédacteur en chef