Google Maps affiche des cartes différentes selon les pays où l'on se trouve, voici pourquoi

Bouton whatsapp

On vous explique aujourd’hui pourquoi Google Maps est différent d’un pays à l’autre.

Plus importante entreprise de cartographie au monde, Google Maps est aujourd’hui un outil indispensable pour se repérer ou se déplacer, à tel point qu’il a remplacé les bonnes vieilles cartes routières que les plus nostalgiques d’entre nous continuent parfois d’utiliser.

À voir aussi

Si tout le monde connaît aujourd’hui ce service, certaines de ses singularités sont en revanche méconnues !

Saviez-vous par exemple que les cartes que l’on consulte sur Google Maps peuvent parfois différer en fonction du pays où l’on se trouve.

Crédit photo : Adobe Stock

Google Maps s'adapte aux tracés des frontières des pays dans lesquels on se trouve

En effet, il faut savoir que le service de cartographie de Google s’adapte toujours à la législation locale lorsqu’il est implanté quelque part et notamment dans des régions où certaines frontières sont disputées.

Alors pour faire preuve de diplomatie et surtout éviter de froisser les susceptibilités, Google Maps prend bien soin d’aller dans le sens du pays où l’on se trouve, comme l’a d’ailleurs rappelé l’un des journalistes de Quotidien le 10 mars dernier, dans une chronique consacrée au sujet.

Ainsi en cas de conflit sur fond de souveraineté de territoire, Google Maps s’adaptera toujours aux tracés de frontières du pays hôte.

Prenons l’exemple de l’Ukraine et de la Russie puisque les deux pays font tristement l’actualité ces dernières semaines.

Quand on consulte Google Maps depuis l’Ukraine ou le reste du monde, on s’aperçoit en effet que la frontière entre la Russie et la région russophone de Crimée apparaît en pointillé (voir capture ci-dessous) comme pour indiquer qu’elle a été annexée par les Russes.

À l’inverse, la démarcation n’est bien évidemment pas la même lorsque l’on se trouve en Russie, où Google Maps affiche cette fois bien la Crimée comme un territoire russe, frontalier de l’Ukraine.

Pour les internautes russes, la région est donc russe !

Crédit photo : capture d'écran

Il en va de même pour les toponymes qui peuvent là aussi différer d’un État à l’autre. Ainsi, la mer du Japon qui sépare la péninsule coréenne du Japon n’apparaît pas sous cette appellation lorsque l’on consulte Google Maps depuis la Corée du Sud.

En effet, bien que ce nom soit officiellement celui adopté par l’Organisation hydrographique internationale, les Sud-Coréens contestent sa légitimité, affirmant qu’il s’agit de la « mer de l’Est ».

C’est donc sous cette appellation que la mer est nommée sur le Google Maps sud-coréen.

Crédit photo : capture d'écran

Bouton whatsapp