“Je me suis entraînée” : Anne Hidalgo dévoile les détails de sa baignade dans la Seine

Bouton whatsapp

Un mois avant son plongeon dans la Seine, Anne Hidalgo a tenu à en dire plus sur la baignade qui l’attend et sa préparation.

C’est désormais officiel : le 23 juin, Anne Hidalgo se baignera dans la Seine. Pour l’événement, la maire de Paris n’a pas fait les choses à moitié puisqu’elle a tout prévu. Ce jeudi 23 mai, lors d’une visite presse de l’exposition “Paris !” dont une partie sera consacrée à la baignade dans la Seine, Anne Hidalgo a livré ses impressions, à un mois du grand plongeon.

“Je me suis un peu entraînée en piscine pour mon challenge personnel. Je ne me suis pas entraînée dans la Seine mais en piscine. Je montrerai que je sais bien nager. La conquête du fleuve est un truc de dingue ! C’est un objet de discussion depuis longtemps. La Seine a longtemps été considérée comme un égout. Maintenant, comme une rivière. La Seine, on en parle dans le monde entier”, a affirmé Anne Hidalgo.

Pour Anne Hidalgo, se baigner dans la Seine est “un rêve de gosse”. Par la suite, l’élue espère que sa baignade donnera des idées à l’international.

“Quand on est gamin, on avait qu’une envie, c’est de se baigner dans une rivière ou un lac. Si c’est possible à Paris, alors ce sera possible ailleurs. On va tenter quelque chose qui va donner. Je pense à la Tamise, à tous les fleuves”, a-t-elle déclaré, enthousiaste.

Crédit photo : iStock

Les politiques invités à se baigner

Selon des détails donnés par la maire de Paris, son plongeon se fera depuis un ponton. Pour l’événement, Anne Hidalgo n’a pas hésité à inviter d’autres personnalités politiques à se joindre à elle. Elle assure qu’il y aura “beaucoup de monde” dont des maires étrangers comme le maire d’Athènes, de Tirana et l’ambassadeur d’Allemagne. Le président Emmanuel Macron, qui a affirmé qu’il se baignerait dans la Seine cet été, a également été convié. Pour l’instant, son agenda ne lui permet pas de dire avec certitude s’il sera présent à l’événement.

Les préfets de Paris et de police Marc Guillaume et Laurent Nunez seront également présents pour l’occasion, mais il n’est pas certain qu’ils se baignent. Ils pourraient se trouver à bord de bateaux à côté de la zone de baignade. D’autres personnes ont été invités comme des représentants des pompiers de Paris, un équipage du porte-avion Charles de Gaulles ainsi que des membres du GIGN.

Rassurer sur la qualité de la Seine

La date du plongeon est fixée au 23 juin mais elle pourrait être décalée si les conditions météorologiques et sanitaires de la Seine sont défavorables. Avec cette baignade, Anne Hidalgo espère rassurer la population sur la qualité des eaux de la Seine, largement controversée. Récemment, plusieurs associations et ONG ont affirmé que le fleuve représenterait des risques sanitaires et serait contaminé par des bactéries fécales, ce qui le rendrait impropre à la baignade. En plongeant dans l’eau, Anne Hidalgo veut faire “évoluer les mentalités”.

“On aura une signalétique pour indiquer les conditions sanitaires, a-t-elle déclaré. Les datas seront données. On pourra nager dans la Seine quand les données sont comptabiles comme à La Villette. ça va changer le visage de la ville en été !”

Crédit photo : iStock

La baignade dans la Seine est déjà possible depuis 2017 dans le cadre de Paris Plages, dans le bassin de La Villette. Depuis 2023, les Parisiens et visiteurs peuvent également se baigner dans le canal Saint-Martin. Cet été, trois autres sites de baignade devraient être accessibles au public à Bercy (12ème arrondissement), dans le Bras Marie (4ème) et dans le Bras de Grenelle (15ème). Pour la sécurité de la population, ces baignades seront délimitées, sécurisées et surveillées.

Source : Bfmtv

Au sujet de l'auteur : Lisa Guinot

Arrivée tout droit de l’université, Lisa a fait ses premiers pas dans la rédaction web à Demotivateur. Armée de ses mots, elle aspire avant tout à partager des informations pour sensibiliser aux sujets qui lui tiennent à cœur, comme les enjeux environnementaux et la cause animale. En plus de son goût pour la musique, la gastronomie et le cinéma, Lisa a un petit plaisir caché pour l’astrologie.