La vidéo d'un OVNI filmé depuis le cockpit d'un avion militaire dévoilée par le Pentagone

575partages
Bouton whatsapp

Une nouvelle vidéo sur les phénomènes aériens non identifiés, rendue publique par le Pentagone, a été diffusée ces derniers jours à l’occasion lors d'une audience publique après la publication d'un rapport OVNI en juin dernier.

Crédit : Department of Defense

À voir aussi

Lors de cette première audition de ce type depuis plus de 50 ans, de hauts responsables du Pentagone ont montré des vidéos d'ovnis non résolues à des membres du Congrès américain. Pour rappel, le terme OVNI (Objet Volant Non Identifié) est associé à un véhicule aérien d'origine extraterrestre. Le gouvernement américain les a appelés « phénomènes aériens non identifiés » au cours de l'audition.

Ronald Moultrie et Scott Bray, deux hauts fonctionnaires du Pentagone, ont comparu le 17 mai devant la sous-commission du renseignement de la Chambre des représentants des Etats-Unis. Ils intervenaient 11 mois après la présentation d'un rapport documentant plus de 140 cas de phénomènes aériens non identifiés, que des pilotes militaires américains ont déclaré avoir observés depuis 2004. Les deux responsables ont déclaré à la sous-commission que le Pentagone souhaitait encourager les pilotes à signaler les phénomènes qu'ils voient.

Scott Bray, directeur adjoint du renseignement naval, a déclaré lors de l’audience publique que les responsables américains sont incapables d'expliquer certaines de ces observations. Il a également expliqué que certaines observations avaient généré trop de données pour arriver à une explication logique. Il a diffusé une vidéo, prise en 2021, et a affirmé qu'il s'agissait de l'un des nombreux exemples d’apparitions aériennes non identifiées. La vidéo, prise depuis l'intérieur du cockpit d'un avion de la marine américaine, montre un objet sphérique passant rapidement devant la vitre de l’appareil.

Crédit : Department of Defense

Plusieurs observations inexpliquées

« Il y a une petite poignée de cas dans lesquels nous avons plus de données que notre analyse n'a tout simplement pas été en mesure de dresser un tableau complet de ce qui s'est passé. Ces cas impliquent la plupart du temps des caractéristiques de vol très inattendues. En ce qui concerne le matériel dont nous disposons, nous n'avons aucun matériel, nous n'avons détecté aucune émanation qui pourrait suggérer qu'il s'agit de quelque chose d'origine non terrestre » a confié Scott Bray.

De son côté, Ronald Moultrie, qui supervise une équipe d'enquête récemment formée au Pentagone en tant que sous-secrétaire à la défense des États-Unis pour le renseignement et la sécurité, a affirmé travailler sur ce dossier : « nous savons que des membres de nos services ont rencontré des phénomènes aériens non identifiés, et parce qu’ils pourraient être des risques potentiels pour la sécurité des vols et la sécurité générale, nous sommes engagés dans un effort ciblé pour déterminer leurs origines. »

Crédit : Department of Defense

Un système de classement des OVNI

Souvent, comme le détaille le rapport du Bureau du directeur du renseignement national (Office of the Director of National Intelligence en anglais, ou ODNI), la quantité imitée de données et de rapports de haute qualité entrave notre capacité à tirer des conclusions fermes sur la nature ou l'intention de l’OVNI. Dans l’immense majorité des cas, les soupçons autour de ces objets énigmatiques sont éveillés par une vitesse et une manœuvrabilité qui dépassent largement la technologie aéronautique connue à ce jour, ou encore l’absence de moyen de propulsion ou de surface de contrôle de vol visible.

Les observations sont classées selon les cinq catégories suivantes : fouillis aérien, phénomène atmosphérique naturel, programmes de développement du gouvernement américain ou de l'industrie américaine, systèmes d'adversaires étrangers, ou « autres », qui permet de conserver les cas inexpliqués et la possibilité d'une découverte scientifique potentielle. La notion de vaisseau spatial extraterrestre n'a pas été mentionnée lors de l’audition publique et l’accent a plutôt été mis sur les implications possibles pour la sécurité nationale américaine et la sécurité aérienne.

Qu’en pensez-vous ?

Bouton whatsapp