Séoul : un tunnel secret de 3000 mètres carrés découvert sous la plus célèbre place de la ville

À Séoul, en Corée du Sud, les autorités ont découvert l’existence d’un immense tunnel à 13 mètres de profondeur sous la célèbre place Seoul Plaza.

Même dans les endroits les plus fréquentés du monde, il existe des espaces cachés et inexplorés ! Ce qui rend la découverte si incroyable ! C’est le cas de ce mystérieux tunnel détecté récemment à 13 mètres de profondeur sous la Seoul Plaza, la plus célèbre place de la capitale de la Corée du Sud.

Crédit photo : iStock

Dans les détails, il s’agit d’un espace vide de 335 mètres de long, pour un volume total de 3000 mètres carrés. Un tunnel immense dont l’origine et l’utilité restent encore un mystère, même pour les autorités.

L’espace a été complètement laissé à l’abandon pendant des décennies, à tel point que des stalactites pendent au plafond. Depuis le 11 septembre 2023, la municipalité a mis en place des visites publiques guidées, en attendant de savoir quoi faire de cet espace.

Un bunker anti aérien ou un ancien chantier de métro ?

Masques anti-poussière, casque de sécurité et chaussures de protection sont alors mis à disposition des visiteurs, qui entrent dans le tunnel par la porte arrière d’une ludothèque aujourd’hui démolie, dans laquelle se trouvait une salle d’arcades souterraine.

Naturellement, la première théorie qui vient à l’esprit est en rapport avec la géopolitique, en raison de la proximité avec la Corée du Nord. Serait-ce un bunker anti aérien, construit en prévision d'une potentielle attaque spontanée du voisin honni ? Selon les autorités, il s’agirait plutôt d’un ancien chantier, datant des années 80, destiné à construire une rame de métro.

Les visites publiques seront effectives jusqu’à mi-octobre et vont permettre à la municipalité de recueillir des suggestions sur la façon d’utiliser cet espace, à l’heure où Séoul aimerait transformer les stations de métro en attractions urbaines : “Une occasion de découvrir les histoires cachées de la ville”, comme le dit le chef du bureau de planification des futurs espaces urbains de la capitale sud-coréenne.

Source : The Guardian
VOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Jérémy Birien

Journaliste, rédacteur en chef